Sachsenring : « Des vibrations constantes » frustrent Aleix Espargaro



Quatrième du Grand Prix d’Allemagne, Aleix Espargaro estime que le podium était à sa portée, mais que des problèmes à l’avant de son Aprilia ont gâché ses chances.

Est-on arrivé à un point où une quatrième place n’est pas un bon résultat pour Aleix Espargaro ? Oui, semblait souffler le pilote catalan après le Grand Prix d’Allemagne. Deux semaines après avoir terminé cinquième à Barcelone, il a fini au pied du podium au Sachsenring, vaincu par Jack Miller dans les derniers kilomètres. Deux couses d’affilée sans podium, une première pour lui depuis l’enchaînement Losail – Mandalika, en mars.

Le podium, Aleix Espargaro l’a pourtant tenu du 4e au 27e tour. Longtemps troisième, vaillant face aux attaques de Jack Miller, il a finalement commis une erreur et cédé sa place à l’Australien. Avant d’expliquer lors de son point presse qu’un problème sur son Aprilia l’a empêché de faire mieux : « J’ai commence à sentir l’avant vibrer dans le tour de formation. C’était vraiment étrange et j’ai subi des vibrations constantes sur le pneu avant durant tout le Grand Prix. (…) J’étais très inquiet, j’avais peur qu’il manque des pièces sur la moto », a-t-il même pesté.

« Je suis déçu, car sans ce problème j’avais le rythme de Zarco », a même osé le Catalan, convaincu qu’il aurait au moins pu finir troisième, au mieux second. Alors que cette quatrième place lui fait céder 13 points au leader du championnat, Fabio Quartararo, qui en compte désormais 34 d’avance sur lui.

Toujours dauphin du Français, Aleix Espargaro ne s’inquiète pas. « Trente points de retard, ce n’est rien, car si Fabio tombe à Assen et que je gagne, je reviendrai sur lui. Fabio est très rapide le dimanche. Cependant, le championnat est encore long, il y a beaucoup de courses, et dans le passé on l’a vu commettre des erreurs en deuxième partie de saison. »

Avec ce résultat, le pilote Aprilia compte désormais 138 unités au compteur à la mi-championnat. Cela fait déjà de 2022 sa meilleure saison en MotoGP en termes de points marqués, mieux que les 126 de 2014.

Sachsenring, Championnat : Quartararo avance, Zarco premier pilote Ducati !

Notre travail vous intéresse ? ✪ GP-Inside survit grâce à ses abonnés. Intégralité des articles, version sans pub, concours […] Soutenez-nous, abonnez-vous et vivez la saison 2022 au cœur du MotoGP ! Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
alain 83
11 jours il y a

Avec des si on est champion du monde. Fabio, il dit rien, il gagne, point final.

11 jours il y a

1scripts