Silverstone, Quartararo (J1) : « Le long lap fait perdre pas mal de temps »



Leader du peloton MotoGP à Silverstone ce vendredi, Fabio Quartararo a aussi pris le temps de tester le long lap, où il devra effectuer sa pénalité en course. Le Français espère, pour des raisons de sécurité, que la Direction de course ne lui demandera pas d’emprunter le long trop tôt, ainsi qu’il l’a expliqué lors de son point presse après la deuxième séance d’essais libres.

La reprise de la moto : « Aux premiers tours j’étais un peu perdu avec les freins, au virage 8 je freinais puis je relâchais, je ne me rappelais plus d’à quel point la moto freinait. Je n’ai pas pu rouler après Assen à cause de ma blessure à l’épaule et c’était bizarre. J’ai fait quelques sessions de trial en Andorre, mais rien de plus. J’ai fait un scanner vendredi dernier et c’était plutôt bon, donc j’ai préféré ne pas rouler avant aujourd’hui. »

Meilleur temps et compétitif : « C’est toujours mieux de finir premier que deuxième ou troisième, mais c’était surtout super important de prendre le rythme. On sait qu’on va vite sur un tour, mais avoir du rythme (en pneus usés) était important. »

La panne en FP1 : « Ce n’était rien de spécial, je crois que c’est un câble qui s’est déconnecté. »

Le long lap testé à plusieurs reprises : « Je l’ai essayé chaque fois qu’il y avait un drapeau jaune ou que j’avais manqué mon tour, donc cinq ou six fois. C’est long mais pas si mal. Je ne dirais pas qu’il n’est pas très long, car on fait beaucoup plus de mètres et on perd du temps, mais il ne faut pas être aussi précis qu’à Barcelone, par exemple, où le long lap est vraiment long et où il faut être précis. Là on fait plus de mètres et on perd du temps. On a regardé et je ne donnerai pas de chiffre, mais on perd pas mal de temps. (…) Je pense toujours que je ne mérite pas cette pénalité, mais si ça aide les Commissaires à trouver le bon équilibre pour les pénalités dans le futur, alors je suis content de faire ce long lap. »

Des risques selon le moment où la pénalité sera effectuée – 3 tours à partir du moment où la Direction de course la lui signalera : « J’espère que ce ne sera pas trop tôt pour qu’il n’y ait pas trop de monde en piste, car c’est un endroit assez dangereux au moment de revenir sur le circuit. (Faire le long lap plus tard) serait un petit avantage pour moi, mais c’est surtout pour la sécurité. Donc j’espère, pour la sécurité, qu’ils ne me le signaleront pas au premier tour, mais au deuxième ou au troisième. Je le prendrai le plus tard possible, mais je ne vais pas non plus faire de folie là-dessus. Que je le fasse après un ou deux tours ne changera pas toute la course. »

Les nouveaux ailerons apportés par Ducati : « C’est marrant, on dirait que c’est un peu comme dans Fast and Furious (rires). Mais s’ils l’ont installé, c’est que ça fonctionne. »

Silverstone, Zarco (J1) : « Rouler avec la Panigale m’a bien servi ! »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires