Suzuka attend les cadors de l’EWC 2022



Les candidats au titre de champion du monde d’Endurance préparent leur rentrée avec les 8H de Suzuka 2022, début août. Les 35 points à prendre au Japon seront importants avant la confrontation finale au Bol d’Or.

Qui dit fin juillet dit approche de la fin de la trêve estivale, et donc reprise de l’entraînement pour de nombreux pilotes. Ceux de la catégorie MotoGP, évidemment, mais aussi ceux du championnat du monde d’Endurance. La reprise des deux compétitions aura lieu en même temps, le week-end du 7 août, mais pas au même endroit. Alors que le paddock MotoGP sera à Silverstone, en Grande-Bretagne, celui de l’EWC sera installé à Suzuka, au Japon, pour la prestigieuse épreuve des 8 Heures de Suzuka.

La course asiatique étant la moins longue du calendrier – les trois autres, au Mans (France), à Spa-Francorchamps (Belgique) et au Paul Ricard (France), durent 24 heures –, elle sera aussi la moins dotée en points. Mais 35 unités seront à prendre au Japon, ce qui en fait quand même un rendez-vous important dans la lutte pour le titre. D’autant plus qu’à la mi-championnat, le classement général est serré.

Quatrième à Spa-Francorchamps, le Yoshimura SERT Motul a quitté la Belgique au sommet du classement, grâce à sa victoire au Mans en avril. L’équipe de Damien Saulnier ne compte cependant que 15 points d’avance sur F.C.C. TSR Honda France, et 30 sur la Yamaha n°7 du YART- Yamaha Official Team EWC. Au pied du podium, la Kawasaki n°4 du TATI TEAM BERINGER RACING est à 31 longueurs, ce qui signifie qu’elle peut mathématiquement prendre la tête du classement à Suzuka. Pour le BMW MOTORRAD WORLD ENDURANCE TEAM, vainqueur des 24H SPA EWC Motos mais distancé de 42 points, il s’agira de continuer sa remontée pour se rapprocher de la première position, avant la finale du Bol d’Or le week-end du 18 septembre.

La catégorie Superstock ne présentera elle pas grand intérêt en termes de lutte pour le titre, car les principaux candidats à la couronne ne feront pas le déplacement jusqu’au Japon. Les cinq équipes en tête du classement général resteront en Europe.

Championnat Formula EWC – Top-5 après les 24H SPA EWC Motos :
1. Suzuki n°1 (Yoshimura SERT Motul) – 106 points
2. Honda n°5 (F.C.C: TSR Honda France) – 91 (-15)
3. Yamaha n°7 (YART – Yamaha Official Team EWC) – 76 (-30)
4. Kawasaki n°4 (TATI TEAM BERINGER RACING) – 75 (-31)
5. BMW n°37 (BMW MOTORRAD WORLD ENDURANCE TEAM) – 64 (-42)

Championnat Superstock – Top-5 après les 24H SPA EWC Motos :
1. Yamaha n°18 (TEAM 18 SAPEURS POMPIERS CMS MOTOSTORE) – 106 points
2. Yamaha n°94 (TEAM LH RACING) – 87 (-19)
3. Suzuki n°44 (No Limits Motor Team) – 75 (-31)
4. Kawasaki n°33 (TEAM 33 LOUIT APRIL MOTO) – 64 (-42)
5. Yamaha n°86 (PITLANE ENDURANCE #86 – JP3) – 56 (-50)

Répartition des points aux 8H de Suzuka 2022 :

Amaury Bertholomé : « On a tout mis en œuvre pour que ces 24h Motos soient un succès »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Denis N.
17 jours il y a

LA « course des courses », chez Honda, à suivre avec intérêt, en dépit d’une certaine désaffection

#00 - Départ 00.jpg
Accros des SSP
17 jours il y a

Une fois de plus,vous mettez un article sur les EWC 2022…en dépit d’une certaine désaffection ???C’est bien mais toujours RIEN sur le World SSP par manque de Francais a part Clusel