Thaïlande, Zarco avoue : « Si ça n’avait pas été Bagnaia, oui, j’aurais essayé »



Quatrième à Buriram, Johann Zarco reconnaît qu’il aurait au moins pu monter sur le podium, mais qu’il a préféré ne pas prendre de risques en attaquant Francesco Bagnaia, parce qu’il pense qu’aller gagner n’était pas possible. Et que cela correspond aussi au souhait de Ducati, qui veut avantager le pilote italien dans sa quête du titre de champion du monde MotoGP.

Propos issus du point presse donné par Johann Zarco à Buriram ce dimanche.

Les conditions de roulage : « Les pires conditions, c’était quand la pit-lane a ouvert. J’ai fait 3 tours et au troisième il y avait déjà moins d’eau et on pouvait rouler. Le niveau d’eau a chuté très vite, et au début de la course, dans ces deux lignes droites la plupart des pilotes coupaient les gaz des centaines de mètres avant le repère normal car on ne voyait pas bien. Parfois on prend un risque pour gagner du temps et ça marche, mais quand tu fais ça tu as aussi l’avant qui se bloque. Les conditions étaient spéciales car il faisait chaud, il n’y avait pas beaucoup de grip…. Il faut jouer avec ça et c’était dur à comprendre. »

Resté derrière Bagnaia car trop tard pour gagner, d’après lui : « Dans ces conditions piégeuses c’est toujours dur pour la concentration, et finir la course est déjà une première satisfaction. Je voulais gagner mais au début c’était difficile, il y avait trop d’eau et les autres étaient plus rapides. Dès qu’il y a eu moins d’eau j’ai pu me sentir mieux qu’eux, mais c’est arrivé un peu tard. J’ai eu cette ligne séchante à 5-6 tours de l’arrivée mais c’était trop tard pour reprendre les positions et revenir sur Miguel. (…) Si ça avait séché 3 tours avant, j’aurais doublé Pecco et eu la vitesse pour aller le chercher. Mais s’il ne te reste que 3 tours, tu te dis que tu n’as plus le temps de faire cet effort. Si ça avait séché 3 tours plus tôt c’était la Marseillaise. »

« Peut-être que si j’étais arrivé derrière Pecco 2 tours plus tôt, j’aurais pu le doubler et essayer de revenir sur Jack et Miguel, mais c’était à 3 tours de l’arrivée et prendre le risque de le doubler… Dès que tu sortais de la trajectoire sèche la moto bougeait beaucoup. J’aurais pu prendre le risque mais je ne voulais pas le faire avec Pecco, ça aurait été dommage de faire une erreur. Je me suis dit bon que la victoire était perdue, donc que quatrième était assez pour moi aujourd’hui. »

Aurait-il attaqué si ça avait été un autre pilote que Francesco Bagnaia : « Oui. bien sûr. Ça fait partie de la course. Depuis (Misano) Ducati nous dit qu’ils ne veulent pas nous priver d’une victoire, mais que si on est à une autre position, si on peut calculer un peu… alors ils seront reconnaissants. Dans ces conditions l’objectif était la victoire, mais la victoire était perdue. (…) J’avais la vitesse pour doubler et j’aurais pu prendre plus de risques au freinage. J’ai les boules de ne pas avoir pu gagner, mais je suis fier d’avoir pu, disons, gérer et patienter derrière l’homme fort Ducati du moment et qui joue sa place. Pour une victoire, il faut jouer sa chance. Là c’était pour un podium, mais c’est la victoire qu’il fallait viser. C’est bien comme ça. »

✪ GP-Inside vous est utile ? Donnez-nous la chance de continuer à l’être en devenant Premium ! Soutenez notre travail, Gagnez nos concours, Accédez à tout notre contenu, Aidez-nous à nous passer de publicité et Renforcez notre indépendance : Devenir Premium

Thaïlande, MotoGP : Oliveira gagne, le cas Bagnaia/Zarco fait débat

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
29 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jack
1 mois il y a

nul. je ne supporterai plus jamais Zarco !.

Tatie Yolande
1 mois il y a
Répondre à  Jack

Je comprends votre colère mais il s’agit de l’orienter contre le véritable fautif : le conseil d’administration de Ducati société par actions. C’est l’argent qui tue le spectacle humain, pas un honnête salarié qui applique les consignes. Vive Zarco#5 !

Christophe Neffe
1 mois il y a
Répondre à  Jack

Il me semble qu’il a analysé avec lucidité la situation, mettre 63 par terre sur une manœuvre inconsidérée aurait été extrêmement stupide.

Titeuf79
1 mois il y a
Répondre à  Christophe Neffe

Non il avait le rythme pour aller chercher Miller et Olivera, et il aurait dû passer Peco et le tirer pour aller chercher Miller et Olivera. Miller c’est pas un pute, il donne pas sa place à son coéquipier. C’était peut être sa première victoire en Moto GP. Mais là Mr Zarco tu l’as senti la quenelle dans ton c.., pas un merci alors que Miller il a pas baisser son froque et il a eu le respect de Peco 🤣🤣🤣 Peut être que c’était peut être ta victoire en moto gp que je tu viens de laisser filer et… Lire la suite »

doumé
1 mois il y a
Répondre à  Titeuf79

passe au foot….plus en adéquation avec ton langage

doumé
1 mois il y a
Répondre à  Jack

dans le cas contraire vous auriez remercié Pecco.

milpat
1 mois il y a

Sarron avait aussi sacrifié une victoire pour Lawson et regretté jusqu’à un gp d’Allemagne enfin gagné ; Zarco aura-t-il cette chance ? En tous cas il est resté le doigt sur la couture du pantalon mais bon il vaut peut-être mieux que Bagnaia soit champion du monde sinon l’année prochaine Ducati va aligner 12 motos … et on s’ennuiera.

Bref si Fabio est champion il ne le devra qu’à lui même (et à son stand), d’autant plus que son coéquipier est un vr46 alors que Bagnaia n’aura pas cette fierté s’il est champion (mais probablement qu’il s’en fiche).

Thiennot
1 mois il y a

Ducati avec sa façon de faire va transformer le motogp en F1.Zarcolarbin de la maison Ducati.J »espere que tu n’en gagneras jamais un.

alain CUEILLE
1 mois il y a

, Ducati joue le titre avec Bagnaia, Johann a bien compris qu’il n’avait pas le droit de faire une erreur en doublant Peco alors il s’est abstenu… Il n’y a pas de scandale, ça s’est toujours fait, et c’est normal, ça s’appelle l’intérêt suprême de l’équipe.

Christian lesorcier
1 mois il y a
Répondre à  alain CUEILLE

Ça s’appelle aussi la mentalité d’esclave. Jusque là il marchait la tête haute, mais « les maitres » et les pilotes foireux ont tout fait pour le casser. C’est fait! les podiums « doublé français  » avec la marseillaise, c’est derrière, le patron a été clair!

[…] Thaïlande, Zarco avoue : « Si ça n’avait pas été Bagnaia, oui, j’aurais essayé » […]

[…] hommes de tête s’est terminée quand il s’est retrouvé derrière Francesco Bagnaia et a décidé de ne pas attaquer. Était-il en mesure de revenir sur Miguel Oliveira et gagner pour la première fois en MotoGP ? La […]

Toto
1 mois il y a

Sérieusement c’est quoi cette mentalité ?
Les pilotes de ce niveau ne devraient jamais avoir à se rabaisser à des consignes d’écuries, leur contrat est simple : gagner un maximum de courses nan ?
J’espère que cette manœuvre (aveux de manque de caractère de Johan quelle déception) ne sera que sa seule erreur et qu’il aura à nouveau l’opportunité de se battre pour enfin décrocher une victoire !!
Surtout qu’il rappel à Ducati (actuellement reconnaissant … ça me fait marrer!) son geste quand cette même écurie lui dira d’aller voir ailleurs …

milpat
1 mois il y a

Moi je serais Pramac je serais furieux ce soir : je loue très cher une moto, je paye assez cher un pilote pour être dessus et au moment où il peut doubler il passe pas parce que c’est un pilote d’une autre écurie qui a la même moto … ça dépasse la notion d’équipe et c’est prendre son employeur pour un …
zarco n’aime pas bastia mais lui au moins fait son job

[…] Thailand, Zarco admits: “If it hadn’t been Bagnaia, yes, I would have tried” […]

[…] Thaïlande, Zarco avoue : « Si ça n’avait pas été Bagnaia, oui, j’aurais essayé » […]

[…] Tailandia, Zarco confiesa: “Si no hubiera sido Bagnaia, sí, lo hubiera intentado” […]

[…] Thaïlande, Zarco avoue : “Si ça n’avait pas été Bagnaia, oui, j’aurais essayé… […]

[…] Thailand, Zarco confesses: “If it hadn’t been Bagnaia, yes, I would have tried it” […]

Tetane
1 mois il y a

Honte à Zarco! À part faire de la pub ou se coucher devant Bagnaia il est bon à rien et ne gagnera jamais un grand Prix.

Les Français me font bien rigoler
1 mois il y a

Dommage que Zarco,avec son attitude ne se soit pas fait dépasser par Marquez et que ce même Marquez passe Banania…on aurai bien rigolé…

doumé
1 mois il y a

bon les grincheux, avez-vous réussi à dormir ? Si on fait l’inverse, mettre Zarco 1 chez Ducati. Dans la même situation Pecco fait exactement ce que Zarco a fait, vous le lui reprochez ou vous trouvez normal que le 1-Zarco soit privilégié ?

Dernière modification le 1 mois il y a par doumé
Ludo
1 mois il y a
Répondre à  doumé

ça me rappelle Pedrosa qui fauche Hayden alors en lice pour le titre qu’il obtiendra finalement. Il avait dit qu’il ferait tout pour l’aider sur les prochaines courses. Encore un traitre/lache à en croire les commentaires qui pullulent ces jours-ci…

[…] sur le podium. Il y a renoncé lorsqu’il s’est retrouvé derrière Francesco Bagnaia, préférant ne pas courir le risque de faire chuter le chef de file de Ducati. Le constructeur italien a demandé à ses hommes de ne […]

katawa
1 mois il y a

honte a toi Zarco ,refuser 1 podium et la super prime qui va avec . Ne soit pas surpris ,que certains de tes supporters te lachent , et que yamaha refuse de te fournir en piano…Le plus choquant ,dans tout cela , est quand meme la fin de son interview a la presse ,au debrief ,accusé Enea Basta de traite …….. lamentable

[…] vers les hommes de tête s’est terminée quand il s’est retrouvé derrière Francesco Bagnaia et a décidé de ne pas attaquer. Était-il en mesure de revenir sur Miguel Oliveira et gagner pour la première fois en MotoGP ? La […]

Christian lesorcier
1 mois il y a

Bon ben comme ça c’est clair, un des seuls trucs que je supportais encore dans ce monde, la moto, a été rattrapée par la mentalité d’esclave. J’aime Zarco pour sa franchise, il n’empêche…. Honnête, il doit beaucoup à Ducati, mais j’en ai marre, toujours courber la tête , les gp c’est fini pour moi. Salut les gars.

stephanou
1 mois il y a

Si il était un temps soit peu intelligent, il verrait que ce qu’il a fait n’est pas équitable. Fabio se bat tout seul contre 8 Ducati, consigne d’équipe ou pas si tu penses à cela et que tu es un peu humain, et bien tu fais ce que pourquoi on te regarde ou te supporte… Tu attaques, là c’est sombrer dans la médiocrité pfff

christian le sorcier
1 mois il y a

si vous supprimez mon commentaire -et je ne vois pas pourquoi, il était très correct- dites vous bien que moi je n’ai pas la mentalité d’esclave , et donc je renie GP Inside, sortez de ma vie larbins du système