Tombé à Barcelone, Marquez « espère pouvoir participer à la course »



Victime d’une lourde chute en FP4 à Barcelone, Alex Marquez n’a pas pris part aux qualifications. Le pilote Honda n’aurait rien de cassé, bien qu’il se soit présenté devant la presse avec beaucoup d’égratignures. Et tentera de prendre part à la course ce dimanche.

Alex Marquez à genoux dans le bac à graviers du dernier virage du circuit de Barcelone, la visière de son casque quelques mètres plus loin et une moto très endommagée : c’est l’une des dures images du samedi du Grand Prix de Catalogne.

Le pilote Honda LCR a chuté à pleine vitesse alors qu’il terminait un tour rapide. Resté quelques secondes au sol, il s’est ensuite relevé pour se mettre derrière le rail de sécurité, puis récupérer. « Je suis sorti directement de la piste parce que je sais que c’est un endroit dangereux si un autre pilote chute. Je me suis assis et j’avais mal partout. »

Si, quelques heures après, il disait « aller bien » devant la presse, les stigmates de sa chute étaient toujours présents : coude droit et menton ensanglantés, avant-bras gauche tout égratigné. Il a d’abord évoqué son poignet gauche, où une boule bleue pouvait être aperçue. « A priori je n’ai rien de cassé mais j’étais inquiet pour mon poignet. On va refaire un check demain matin pour tout vérifier, et j’espère pouvoir participer à la course. »

Le cadet des Marquez était dans l’incompréhension au moment d’expliquer le pourquoi de cette chute. « C’est un type de chute qui arrive souvent avec la Honda. Pol (Espargaro) en a été victime dernièrement. On doit beaucoup lutter pour ne pas perdre l’avant. Ce n’est pas facile de faire des tours rapides. C’est difficile de faire des retours aux ingénieurs et on n’arrive pas à résoudre ce problème. »

Le team LCR, et Honda en général, a des soucis à régler, alors que son meilleur représentant – Pol Espargaro – se présentera dixième sur la grille. Pour Alex Marquez, ce sera la vingt-cinquième et dernière place… si le contrôle médical de ce dimanche matin est positif.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires