« Une mer de larmes » : Espargaro inconsolable à Barcelone



Aleix Espargaro a raconté dans l’émission El Hormiguero comment il a vécu l’erreur commise lors du Grand Prix de Catalogne, où il a perdu un podium pour avoir cru trop tôt que la course était terminée.

Aleix Espargaro a vécu l’un des moments les plus durs de sa carrière au Grand Prix de Catalogne. Parti depuis la pole position, classé deuxième après avoir triomphé de Jorge Martin, le pilote Aprilia s’est mis à célébrer cette position vaillamment obtenue. Sauf que c’était trop tôt : il restait un tour à boucler quand il a levé les bras. Le temps de s’en rendre compte, il a vu ses adversaires le doubler, et a terminé la course cinquième.

Rentré au box, le Catalan a fui les caméras et ne s’est adressé à personne. Puis a passé peu de temps devant les médias, l’après-midi. Trois jours plus tard, il est revenu sur les faits dans la célèbre émission El Hormiguero. « Ce sont des erreurs, nous sommes des humains, ce sont des choses qui peuvent arriver, mais quand ça arrive, ça énerve, a-t-il expliqué. J’ai une équipe humaine autour de moi qui est géniale, mais ici personne ne pouvait me consoler, pas même mes deux enfants. C’était une mer de larmes. »

« Une mer de larmes », et pour plusieurs raisons. D’abord, la terrible déception que représente la perte d’un résultat durement décroché. Ensuite, le rêve d’un podium à domicile, devant sa famille et ses fans, qui s’envole. Enfin, les points de perdus au championnat, lui qui joue le titre cette saison.

« J’ai 32 ans et j’en suis à ma 16e saison en championnat du monde. J’ai chuté, je me suis blessé, mon moteur s’est cassé, mais quelque chose comme ça ne m’était jamais arrivé, a-t-il confessé durant l’émission. J’ai vraiment été très mal car j’avais terminé deuxième devant les miens et je me suis mis à saluer les gens alors qu’il restait un tour… Je me suis mis à pleurer et j’ai vraiment été très mal, j’ai eu très honte. »

« Ça a vraiment été une grande erreur. Je ne sais pas si c’est parce que c’était mon Grand Prix à domicile et que j’étais très concentré, mais je n’ai pas bien vu le panneau qu’on nous met à 350 km/h, avec toutes les informations, et j’ai perdu le podium. J’essaierai de ne pas m’en aller avant que le programme soit terminé et d’être plus concentré », a ensuite plaisanté le Catalan en revenant sur le sujet.

Cette cinquième place met fin à la série de quatre podiums sur laquelle surfait Aleix Espargaro depuis la course de Portimao, en avril. Toujours deuxième du classement général, il se retrouve à 22 unités de Fabio Quartararo, au lieu des 13 qui auraient dû séparer les deux hommes. Il en reste 275 à prendre, mais on pourrait bien entendre reparler de cette histoire dans quelques mois, si les 9 points perdus à Barcelone s’avèrent décisifs dans la lutte pour l’une des premières places du championnat.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires