Une place pour Toprak chez Yamaha… RNF



Toprak Razgatlioglu ne rejoindra pas Franco Morbidelli dans le team Monster Energy Yamaha en 2023, a prévenu Lin Jarvis. Mais une place en MotoGP peut lui être débloquée dans l’équipe satellite RNF.

Toprak Razgatlioglu en MotoGP en 2023 ? Seulement s’il rejoint l’équipe d’usine Yamaha, a fait savoir à plusieurs reprises son manager, Kenan Sofuoglu. Le quintuple champion du monde Supersport veut que son poulain, titré en Superbike l’an dernier, bénéficie du meilleur traitement possible de la part de la firme d’Iwata. Dans le cadre contraire, il poursuivra sa route en WorldSBK.

Problème : le team Monster Energy Yamaha MotoGP affiche complet, répond le patron de Yamaha Motor Racing, Lin Jarvis, sur Speedweek. Franco Morbidelli est déjà signé pour 2023, et les Bleus attendent la prolongation de contrat de Fabio Quartararo. Toprak Razgatlioglu n’en portera donc pas les couleurs. « Nous n’avons pas de place pour lui dans l’équipe d’usine », a-t-il clairement statué.

Mais le dirigeant britannique ne ferme pas la porte à un passage du Turc en MotoGP. Il devra pour cela rejoindre l’équipe satellite WithU Yamaha RNF, où il pourrait bénéficier d’un traitement de faveur – le modèle 2023 de la Yamaha YZR-M1 plus un soutien de l’usine, comme c’est actuellement le cas pour Andrea Dovizioso. Mais tout cela dépend aussi de comment se déroulera le premier essai organisé pour lui dans quelques semaines.

« Toprak testera la Yamaha pour la première fois en juin. Je crois que cela se produira au Motorland Aragon. Il doit d’abord essayer la moto, puis on verra quel est son niveau de performance et sa vitesse. Après, s’il a envie de se lancer en MotoGP, on pourra lui offrir notre meilleure place possible, qui serait chez RNF. S’il décide de ne pas le faire, il y a deux options : soit Toprak roule pour une autre équipe en MotoGP, soit il reste en Superbike. C’est à lui de décider. »

Sofuoglu : Toprak en MotoGP ? Seulement dans une équipe d’usine

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bob
6 mois il y a

Normal, Yamaha ne peut pas prendre le risque d’un recrutement « hasardeux » dans l’équipe officielle. De faire ses preuves dans l’équipe RNF avec du matos dernier cri est déjà très très bien.
Et s’il réalise la même première saison que Fabio en 2019, une place sera libre aux côtés de ce dernier dans l’équipe officielle en 2024…

Denis N.
6 mois il y a
Répondre à  Bob

Exactement ! La Diva devra s’y plier. Sinon, et bien ce sera Non !
Rien ne dit que son pilotage convienne en MotoGP.

Menget
6 mois il y a
Répondre à  Denis N.

Quand on voit Bautista et à moindre mesure Iker Lucauna se battrent pour la première place on se rend vite compte que le niveau avec la moto gp n’est pas du tout le même.Cele l’a toujours été.

Denis N.
6 mois il y a
Répondre à  Bob

Chez Yamaha Usine, c’est complet pour 2023 et, Chez Yamaha RNF, Andrea DoviziosoOut, une place pourrait se libérer pour un Junior. Pour l’avenir cette fois, plutôt que le passé.

[…] solutions proposées par le patron de Yamaha Motor Racing, Lin Jarvis : « S’il a envie de se lancer en MotoGP, on […]