Watanabe remplacera Mir à Misano



Kazuki Watanabe remplacera Joan Mir, blessé, sur la Suzuki GSX-RR lors du Grand Prix de Saint-Marin.

Le remplacement de Joan Mir – touché à la cheville droite – au Grand Prix de Saint-Marin 2022 représentait un casse-tête pour le Team Suzuki Ecstar. Le pilote d’essai de la marque, Sylvain Guintoli, étant également blessé, la marque japonaise devait trouver une solution pour mettre quelqu’un en piste du 2 au 4 septembre. Danilo Petrucci a été contacté, sans succès. Le poste reviendra finalement à Kazuki Watanabe.

Âgé de 31 ans, le pilote japonais fait partie du Suzuki Endurance Racing Team (SERT), équipe d’endurance avec laquelle il a récemment terminé troisième des 8 Heures de Suzuka. Il roule également avec Suzuki en championnat du Japon de Superbike (All Japan Road Race), une compétition dont il occupe actuellement la troisième place du classement général.

« Nous sommes vraiment désolés que Joan ne puisse pas courir à Misano et nous lui souhaitons un prompt rétablissement. Dans le même temps, nous sommes heureux d’accueillir Kazuki Watanabe dans notre équipe, a déclaré le team-manager, Livio Suppo. Il a beaucoup d’expérience avec Suzuki et il réalise une bonne saison au Japon. Il a également obtenu la troisième place aux 8 Heures de Suzuka il y a quelques semaines. La GSX-RR représentera un défi très différent, mais nous ferons de notre mieux pour qu’il tire le maximum de cette expérience ! »

Le Grand Prix de Saint-Marin 2022 sera le sixième de la carrière de Kazuki Watanabe. Il a auparavant participé à celui du Japon en 2009, en catégorie 250cc (14ème), avant de faire quatre apparitions en Moto2 en 2010, sans marquer de point. Ce sera cependant son premier en MotoGP.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
fred-bear
27 jours il y a

Aie chez suzuki c’est la berezina, plus rien ne va. On croirait qu’ils sont punis d’avoir lâché le gp sur décision administrative, c’est chat noir depuis l’annonce…..