Yamaha veut prolonger Quartararo « le plus tôt possible »



Yamaha dit travailler à la prolongation du contrat de Fabio Quartararo pour la saison à venir.

Fabio Quartararo sera-t-il toujours pilote Yamaha en 2023 ? Champion du monde MotoGP sortant, le Français dispose d’un contrat qui expirera à la fin de l’année 2022. En novembre 2021, il annonçait ne pas vouloir trancher la question de son avenir avant, au moins, le test de pré-saison de Sepang. La raison principale : attendre de voir – et juger – les évolutions de la nouvelle moto. GP-Inside peut par ailleurs assurer qu’il n’est pas question d’un problème autour du salaire, contrairement à ce que d’autres médias prétendent.

Chez Yamaha, en revanche, la décision est déjà claire : on veut prolonger le contrat de Fabio Quartararo, et ce dès que possible. Le patron de Yamaha Motor Racing, Lin Jarvis, a dit espérer que le dossier soit bouclé avant le début de la saison 2022. Cela semble aussi être l’avis du directeur du team Monster Energy Yamaha MotoGP, Massimo Meregalli

« Le renouvellement du contrat de Fabio est la priorité pour nous, et nous travaillons pour le faire le plus tôt possible, a-t-il déclaré pendant la présentation de l’équipe version 2022. Nous sommes en contact permanent avec sa direction (comprenez son management, NDLR) et je suis convaincu que nous irons dans la bonne direction. »

Le resigner « le plus tôt possible », pour couper court aux appels de la concurrence, et afín de se concentrer dès à présent sur le futur proche : la défense du titre de champion du monde MotoGP.

Seul pilote Yamaha capable d’être constamment devant en 2021, Fabio Quartararo a sauvé l’année des Bleus. Les chiffres donnent le tournis : il a conquis 5 des 6 victoires de Yamaha, 10 des 13 podiums, 254 des 309 points au classement des constructeurs, pour ne citer que cela.

Au test de Sepang, le week-end dernier, il a été le seul à se hisser parmi les pilotes les plus rapides. « Seul Quartararo est capable de faire la différence », a concédé Andrea Dovizioso, en difficulté sur la nouvelle M1. Il n’est dès lors pas difficile de comprendre pourquoi on souhaite autant le conserver.


✪ GP-Inside veut vous faire vivre la saison 2022 avec des milliers d’articles, informations, interviews, analyses et nouveautés. Aidez-nous à financer notre travail en rejoignant les abonnés Premium ! Pour seulement 24,99€/an (2€/mois), accédez à tous les avantages (site 100 % sans pub, intégralité du contenu, cadeaux…), renforcez l’indépendance de notre équipe & soutenez un média moto professionnel de qualité. Merci ! Devenir Premium

« Je me sens limité » : Dovi en difficulté à Sepang

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires