Argentine, Moto2 : Solide comme Arbolino



Alonso Lopez a bien essayé de gagner, mais Tony Arbolino était un petit cran au-dessus à Termas de Rio Hondo. L’Italien s’impose sur piste mouillée et prend la tête du championnat du monde Moto2 à Pedro Acosta, seulement douzième dans des conditions qu’il n’apprécie guère.

À retenir :
Tony Arbolino gagne pour la quatrième fois de sa carrière en Moto2 devant Alonso Lopez et Jake Dixon, heureux de monter sur le podium. L’Italien prend la tête du championnat à Pedro Acosta, arrivé seulement douzième.
Aron Canet a perdu ses chances de succès en raison d’un départ volé, mais termine quatrième malgré deux pénalités Long Lap. Son coéquipier Sergio Garcia réalise une incroyable remontée pour finir cinquième et meilleur débutant.
– Pas de point pour le Belge Barry Baltus, arrivé dix-neuvième après avoir longtemps fait partie du top-15.

La course :

Alonso Lopez ne profite pas de sa pole position, dépassée par Aron Canet, Jake Dixon, Manuel Gonzalez ou encore Somkiat Chantra. Le poleman ne s’en laisse cependant pas compter et remet rapidement les pendules à l’heure, s’emparant des commandes dès la deuxième boucle. Il est ensuite débarrassé de l’un de ses plus féroces rivaux, Aron Canet, au troisième tour : l’Espagnol a volé le départ et doit effectuer deux passages par le Long Lap.

Les kilomètres défilent et Alonso Lopez maintient le cap, seul en tête avec 4 à 6 dixièmes d’avance sur Tony Arbolino et Jake Dixon. Le duo italo-britannique n’est pas au contact mais n’en est pas loin non plus. Une erreur de l’Espagnol, peu avant la mi-course (6ème tour sur 14), permet aux deux hommes de revenir. Alonso Lopez se défend et conserve les commandes mais le message est passé : la moindre faute pourra coûter cher au leader.

La piste sèche, les chronos descendent et cela permet à Pedro Acosta de remonter. Le leader du championnat n’est pas à l’aise sur le mouillé, d’où un début de Grand Prix extrêmement délicat – il est sorti des points. L’évolution des conditions jouent en sa faveur et lui permettent d’aller grapiller des positions.

À deux tours et demi de l’arrivée, Alonso Lopez élargit à nouveau et cède sa place à Tony Arbolino. L’Italien ne la lâchera plus : il s’impose pour la septième fois de sa carrière, la quatrième en Moto2. L’Espagnol et le Britannique complètent le podium, loin devant Aron Canet qui sauve la quatrième place après ses deux pénalités. Son coéquipier Sergio Garcia, qui a lui aussi dû effectuer un Long Lap, inscrit une impressionnante cinquième position. Il fait office de meilleur rookie du jour devant l’ex-pilote MotoGP Darryn Binder, rejoint et battu dans les derniers kilomètres.

Le succès de Tony Arbolino fait de lui le nouveau leader du classement général, 8 points devant Aron Canet et 12 devant Pedro Acosta, qui cède son trône après avoir terminé douzième en Argentine. Le champion du monde Moto3 2021 aura une revanche à prendre à Austin, aux États-Unis, le 16 avril prochain.

GP d’Argentine – Course Moto2 :

Championnat Moto2 : 1. Tony Arbolino 41 pts, 2. Aron Canet 33 (-8), 3. Pedro Acosta 29 (-12), 4. Jake Dixon 26 (-15)…

Argentine, Moto3 : Suzuki passe entre les gouttes

Dans cet article

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
bluff man
10 mois il y a

Online Gambling sa Pilipinas is the online trend!!!! Want to know more about the site? visit here —>> [url=https://www.okbetcasino.live/blog/online-gambling-in-the-philippines-why-is-it-popular/]online gambling philippines 2023[/url]