Assen, MotoGP : Bagnaia triomphe et peut remercier Quartararo



Francesco Bagnaia a fait cavalier seul pour remporter le Grand Prix des Pays-Bas, une semaine après sa chute en Allemagne. Fabio Quartararo aurait pu lui disputer la gagne, mais a chuté en tentant d’attaquer Aleix Espargaro, sensationnel quatrième après avoir signé l’une des plus belles remontées de l’année. Un incident qui profite à Marco Bezzecchi et Maverick Viñales, montés sur un improbable podium.

Les 104 000 spectateurs du Grand Prix des Pays-Bas, et millions de téléspectateurs aux quatre coins du globe, se préparaient à un combat à trois pour la victoire, ce dimanche. Hommes forts des dernières semaines, Francesco Bagnaia, Fabio Quartararo et Aleix Espargaro étaient promis à un affrontement épique avant d’entrer dans la trêve estivale. Mais une erreur du pilote français a fait annuler toutes les prédictions.

Troisième dans la roue d’Aleix Espargaro, après un départ mouvementé, Fabio Quartararo a commis l’irréparable en tentant de s’emparer de la deuxième place, au cinquième virage du cinquième tour. Trop optimiste, il a perdu l’avant et connu sa première chute en course depuis le Grand Prix d’Algarve 2021, en novembre dernier. Positionné à son extérieur et poussé par la Yamaha, Aleix Espargaro a réussi à rester sur ses roues et repartir quinzième.

Les mésaventures de Fabio Quartararo ne s’arrêtent pas là. Reparti et passé par les stands pour un check avec son équipe, il chute à nouveau au même virage, quelques minutes plus tard, cette fois avec plus de violence. Le champion du monde en titre passe par-dessus le guidon de sa machine et rentre cette fois pour de bon à son box. Son erreur est déjà la quatrième du clan Yamaha, car Franco Morbidelli et Darryn Binder sont aussi tombés.

À terre au Sachsenring une semaine plus tôt, Francesco Bagnaia est cette fois le grand bénéficiaire des incidents de course. Il se retrouve seul en tête, une seconde devant Marco Bezzecchi et Jorge Martin, pour un podium alors 100 %. L’Espagnol, troisième, n’a pas le rythme pour suivre, et se fait bientôt reprendre par les hommes derrière lui.

Remonté comme une horloge, Aleix Espargaro avale un à un les adversaires qui le précèdent. Le pilote Aprilia est déchaîné et se fraye rapidement un chemin dans le top-10, battant au passage le record du tour. Son coéquipier Maverick Viñales est aussi diaboliquement à l’aise, et s’empare de la troisième place peu après la mi-course.

Attendues pour 15h, des gouttes de pluie viennent perturber les pilotes à dix tours du drapeau à damiers. Les conditions délicates, Jack Miller aime ça et ne tarde pas à le montrer. Retardé par une pénalité Long lap à effectuer en début de course, l’Australien gagne du terrain et fond sur Maverick Viñales. Il tente une attaque dans la dernière chicane du circuit, mais le freinage est trop poussé et l’Espagnol reprend sa position alors que débute le dernier tour.

Solide leader, Francesco Bagnaia l’emporte pour la troisième fois de l’année et met fin à quatorze années sans victoire pour Ducati aux Pays-Bas. Le débutant Marco Bezzecchi décroche son premier podium en MotoGP, Maverick Viñales son premier sur l’Aprilia RS-GP. Il devance d’une grosse seconde son coéquipier Aleix Espargaro, exceptionnel quatrième après avoir doublé Brad Binder et Jack Miller dans la dernière chicane.

Avec quatre Ducati, deux Aprilia et une KTM dans le top-7, il faut descendre au huitième rang pour trouver la première machine japonaise, celle de Joan Mir. En l’absence de Marc Marquez convalescent et Pol Espargaro touché aux cotes, la première Honda n’est que douzième, placée par le Japonais Takaaki Nakagami. Le bilan est encore moins bon pour Yamaha, qui ne marque aucun point puisque le seul pilote à l’arrivée, Andrea Dovizioso, finit seizième. Une première depuis le Grand Prix d’Allemagne 1994.

Assen (GP des Pays-Bas) – Course MotoGP :

Championnat MotoGP après Assen (11/20) : 1. Fabio Quartararo 172 pts, 2. Aleix Espargaro 151 (-21), 3. Johann Zarco 114 (-58), 4. Francesco Bagnaia 106 (-66), 5. Enea Bastianini 105 (-67)… Classement complet à venir

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Lopez
1 mois il y a

Pour moi Bagnaia a été au top et il doit remercier que lui et son pilotage bravo

1 mois il y a
Répondre à  Lopez

Bagnaia aussi chute ! il ne doit rien a personne !

ariel
1 mois il y a
Répondre à  sacilotto

Fabio aussi chute donc bonne sportivite de post precedant