Austin, Puig : « Marquez est un cran au-dessus des autres »



Alberto Puig parle de son pilote, Marc Marquez, comme du meilleur du monde. Le team-manager du HRC a apprécié la remontée de son poulain au Grand Prix des Amériques, et considère le championnat comme « très ouvert » après les quatre premières courses. Voici ce qu’il en dit dans le dernier communiqué envoyé par les médias de Repsol.

De 24e à 6e, la remontée de Marc Marquez : « Marc a fait une course vraiment impressionnante. Il a eu un problème technique au départ, c’est dommage. Honda enquête sur ce qu’il s’est passé, quel problème s’est présenté et quelle solution y-a-t-il. Même dans cette situation, Marc a réussi à surmonter ça et au premier virage la moto fonctionnait bien, il a pu montrer son rythme. »

« Depuis la dernière place à cause de son problème et après s’être retrouvé très loin du groupe après le premier virage, à plus de six secondes (en fait 3 secondes au premier virage, et 4,4 au premier tour, NDLR), il a montré qu’il était le pilote le plus rapide ce dimanche (c’est plus compliqué que ça, mais GP-Inside le montrera dans une analyse à paraître dans la semaine, NDLR). Tout le monde l’a vu et il a réalisé une performance incroyable. »

« Marc n’a pas pu rouler en Indonésie et n’a pas non plus été en Argentine, donc nous sommes très contents qu’il ait pu être au Texas après sa chute au warm-up à Mandalika. Il a pu montrer son niveau, le même que celui de toujours. C’est un pilote qui est un cran au-dessus des autres. »

Pol Espargaro malade et treizième : « Pol a malheureusement été souffrant dès son arrivée aux États-Unis. Il a eu une intoxication alimentaire en début de semaine et a été détruit tout le week-end. Avec un problème à l’estomac, tu perds toute ta force, et sur un circuit aussi physique qu’Austin, ça pose un grand problème. Il a donné le maximum et pris quelques points, ce que nous prenons le plus en considération. Il a beaucoup souffert et ça a été une mauvaise expérience pour lui. »

Bilan des quatre premières courses : « Nous avons rencontré pas mal de problèmes en ce début de mondial, bien que Pol et Marc soient à 38 et 40 points de Bastianini. Donc pensons de manière positive. On essaiera de se battre et combler ce retard. Notre mentalité est d’essayer de gagner, c’est notre objectif. À Austin tout le monde a pu voir comment Marc pilotait, et tu peux comprendre le potentiel d’un pilote quand il part dernier, doit récupérer quasiment six secondes après le premier tour (non, 4,4 secondes, NDLR), et termine à seulement six secondes du vainqueur.  »

La lutte pour le titre est lancée : « On va en Europe et on commencera sur deux circuits qui plaisent à Marc, il aime Portimao et Jerez. Le championnat est très ouvert, car Marc n’est qu’à 40 points du leader malgré qu’il ait manqué deux courses, et c’est la saison la plus longue de tous les temps. Plus de 300 points sont encore en jeu (425 en fait, NDLR) et nous avons vu que beaucoup de choses peuvent arriver en 2022. On se battra contre les autres et maintiendra le même état d’esprit que celui de toujours : essayer de gagner. »

Austin, Marquez (6e) : « Sans le problème technique, la victoire était possible »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Castillo
1 mois il y a

Marc marquez à un cran au dessus des autres et il l’a prouvé ce dimanche dernier ça c’est sûr li redeviendra numéro un mondial rapidement !!!!!

Abdelnour HAMLAT
1 mois il y a
Répondre à  Castillo

Exactement. Il commence à dompter cette nouvelle RC213V et il revient en force! Ca va faire mal…très mal!

Bernard
1 mois il y a

Avec une remontée comme celle là on a la preuve qu’il ne voyait pas double . Il a encore demontré une fois de plus de quoi il était capable…vivement le prochain Gp.

[…] : sans son problème au départ, qu’aurait fait Marc Marquez à Austin ? Gagner, comme l’avance Alberto Puig ? GP-Inside s’est penché sur les chiffres, où se trouve une bonne partie de la […]

[…] Amériques : sans son problème au départ, qu’aurait fait Marc Marquez à Austin ? Gagner, comme l’avance Alberto Puig ? GP-Inside s’est penché sur les chiffres, où se trouve une bonne partie de la […]