Bagnaia avance mais prévient : « On doit continuer à développer la Ducati à Portimao »



Aux avant-postes lors des trois journées d’essais de Sepang, Francesco Bagnaia profite évidemment d’une Ducati toujours autant compétitive. Le pilote italien a fait les choix qu’il voulait pour sa moto mais compte bien sur Portimao pour les valider une dernière fois avant le début de la saison 2023.

Le champion du monde MotoGP 2022 a fait une bonne rentrée des classes. Peu importe les conditions météorologiques, Francesco Bagnaia a terminé chaque journée de Sepang dans le top-5. Preuve que le porteur du N°1 n’a pas perdu en constance. Au moment de faire le bilan, le pensionnaire du Ducati Lenovo Team était rassuré. 

« Je suis content du travail réalisé. Avec les progrès que nous avons fait aujourd’hui, nous avons retrouvé le potentiel de l’an passé. La vitesse de pointe et la phase d’accélération sont similaires à 2022. Je suis plus fier de notre job que du classement final, bien que celui-ci soit très bien. »

Jusqu’au dernier instant du dimanche, Pecco a changé ses réglages, testé des pièces sur différentes motos. « Après la pause repas, nous avons fait une modification sur la nouvelle Ducati qui l’a miseria au même niveau que celle de l’an passé. C’était notre but donc on peut être satisfait. J’avais peur de ne pas y arriver mais je suis soulagé. » L’Italien avait aussi un rythme « incroyable » lors de son time attack. 

Portimao en ligne de mire 

Pour autant, le travail est loin d’être terminé. Francesco Bagnaia veut utiliser les derniers tests de Portimao, les 11 et 12 mars, pour valider ses réglages. « Les deux jours au Portugal vont nous servir à améliorer quelques aspects de la moto. Nous devons continuer de développer la GP23 à Portimao. On va aussi utiliser les deux packages aérodynamiques que nous avions en Malaisie. J’en préfère un mais je veux les essayer sur une piste différente. On en profitera aussi pour simuler des courses sprint. »  Il y a encore du pain sur la planche pour Ducati et son leader. Car bien qu’il le savait déjà, les tests l’ont confirmé : il faudra batailler dur pour conserver ld titre, au vu du faible écart entre les leaders. 

Test Sepang, Zarco (J3) : « Il faut que je sois à l’aise et la vitesse suivra »

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Bagnaia avance mais prévient : « On doit continuer à développer la Ducati à Portimao » […]