En progrès, Marini aspire aux premières positions



Luca Marini visera à « se battre pour les premières places du championnat » en 2023, mais estime qu’il n’est pas encore prêt à viser le titre.

Arrivé en MotoGP en 2021, Luca Marini a connu une première saison digne de celle d’un débutant – 41 points en 18 courses –, avant de montrer de grands progrès en 2022. Avec 79 points de plus au compteur et trois résultats dans le top-5, pour dix dans le top-10, il s’est fait une place dans le peloton. Et a montré à ceux qui en doutaient qu’il a sa place sur la grille.

Toujours membre du Mooney VR46 Racing Team en 2023, il cherchera, dans les prochains mois, à obtenir le premier podium de sa carrière. Et à se rapprocher du podium du championnat. La course au titre n’est en revanche pas à sa portée, a-t-il estimé lors du Salon de la moto de Milan (EICMA).

« C’est un peu trop pour moi. Je pense qu’il faut être dans une équipe d’usine pour se battre pour le titre. Dans l’histoire du MotoGP, ça a toujours été comme ça, a-t-il répondu à Gpone. Je pense que je pourrai me battre pour les premières places, mais pour penser à me battre pour le championnat, il faut avor fini la saison 2022 au moins dans le top-5. J’ai terminé 12ème, encore un peu loin. »

Si, à l’inverse de son coéquipier Marco Bezzecchi, il n’est pas encore parvenu à monter sur le podium, Luca Marini souligne qu’il y a de quoi être satisfait de sa saison passée. « Nous devons regarder les points positifs, qui sont nombreux, voir d’où nous sommes partis et dans quelles conditions j’etais l’année dernière, quand j’avais du mal à marquer des points et que j’en ai marqué peu. Cette année j’en ai décroché 120. Chaque année, tu finis la saison avec une incroyable richesse d’expérience et de sensations, que tu aurais aimé avoir au début. »

Meilleur temps du test de pré-saison de Valence, le 8 novembre dernier, il est parti en vacances gonflé d’ondes positives. Il disposera en 2023 de la Ducati Desmosedici GP22, machine sacrée championne du monde avec Francesco Bagnaia.

« Il n’y aura jamais personne comme lui » : Rossi acclamé et récompensé pour sa carrière

 

S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Umbrella
1 mois il y a

> Bienvenue dans le meilleur Club intime – – – – http://alturl.com/e662h

Um breile la
1 mois il y a
Répondre à  Umbrella

Umbrella um branle la intimement,mais ne compte pas sur Marini pour les premières positions…..