« Le plus beau cadeau de ma vie ! » Petrucci heureux d’être en Thaïlande



Rallye Dakar avec KTM en janvier, MotoAmerica (Superbike) avec Ducati les mois suivant, MotoGP en Thaïlande avec Suzuki le week-end du 2 octobre : Danilo Petrucci vit une saison 2022 pas banale. L’ex-pilote MotoGP roule à Buriram, ce week-end, pour remplacer Joan Mir. Sourire aux lèvres, il nous a expliqué ce jeudi comment cela s’était fait, son bonheur d’être ici et ce qu’il attend de son Grand Prix.

Du Barber Motorsports Park au circuit de Buriram en quelques heures : « J’ai reçu un coup de fil la semaine dernière avant ma course de Superbike alors que j’étais en Alabama. J’étais encore en train de me battre pour le titre, donc j’ai leur ai dit de me laisser y réfléchir, car je suis retraité désormais. Après la course, avec tous ces points médias pour la dernière course de la saison, je suis rentré à ma tente à 18h. Mon manager m’a dit qu’il fallait prendre une décision, car le temps était compté pour aller en Thaïlande des États-Unis. J’ai dit : aller on y va. De là, c’est un peu comme si j’étais passé dans une machine à laver (avec les avions, le décalage horaire…). Je viens juste d’arriver et je suis impatient de grimper sur la moto. »

Le rêve continue : « C’est difficile d’expliquer à quel point je suis touché. Même une scénario à la Hitchok n’aurait pu imaginer de rouler au Dakar avec KTM, aller aux États-Unis avec Ducati et courir pour Suzuki. Je pense que personne n’ait fait ça. Je pense que c’est l’un des plus beaux cadeaux que j’ai reçu de ma vie. Tu ne peux pas dire non à cette offre. J’aurais même nager pour avoir la possibilité de rouler avec cette moto (rires). »

« Je tiens à remercier toute la communauté moto, car c’est un cadeau que tout le monde du MotoGP m’a donné. De KTM à Ducati en passant par Suzuki, tout le monde a été très gentil avec moi. En dehors des marques, ce paddock est fait de personnes et je suis très content d’avoir une bonne relation avec tout le monde. Sur le plan sportif, c’est la meilleure chose que je puisse jamais atteindre. Quand je marche dans le paddock je serre des poignées de mains à tout le monde et j’en suis fier. »

Un défi physique : « La course en Thaïlande était déjà dure lorsque j’étais en pleine forme… En tant qu’homme âgé, ce sera encore plus dur (rires). J’espère que la météo va un peu m’aider. J’espère qu’il va pleuvoir tout le week-end, jusqu’à dimanche 16h (rires). Au moins, la course serait moins physique.J’espère qu’il va pleuvoir, une course en MotoGP sur le sec ici, il fait très chaud.Je veux juste profiter et finir la course. »

Un challenge technique : « Au Dakar, j’ai au moins pu essayer la moto (avant la course). Je devais rester plus longtemps, mais je me suis blessé au bout de six jours. Cette fois, je n’ai pas la chance de tester la moto, donc ce sera difficile. En plus, c’est la fin du championnat et les autres sont en pleine forme avec leur moto. »

L’objectif du week-end : « Ce sera difficile de ne pas terminer dernier, mais nous verrons. La moto est peut-être très bonne et je pourrai peut-être rester proche des autres. Je donnerai mon meilleur, mais je me fiche du résultat. Je veux juste aller vite, comme toujours. J’ai dit la même chose au Dakar, mon plan était de profiter. »

Les larmes de Petrucci, premier à faire le doublé MotoGP-Dakar

S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Michmag
4 mois il y a

Trop cool ce Danilo
Une belle personne

Umbrella27
4 mois il y a

== Bienvenue dans le meilleur Club intime – – – – https://clck.su/H89nE

[…] « Le plus beau cadeau de ma vie ! » Petrucci heureux d’être en Thaïlande […]