Le record du Mans battu de 15 secondes



Enea Bastianini a bouclé la course du Grand Prix de France 2022 en 15 secondes de moins que Marc Marquez en 2018, ce qui constitue un nouveau record au Mans.

Le championnat du monde MotoGP s’est offert un nouveau week-end record au Grand Prix de France. Record d’affluence autour du circuit, qui a vu 110 003 personnes se presser dans ses tribunes et sur ses pelouses le dimanche – 225 000 tickets vendus sur l’ensemble du week-end –, mais pas que. En piste aussi, il s’est passé des choses jusqu’alors jamais réalisées.

Le record absolu du circuit Bugatti du Mans, d’abord, a été battu. Et même pulvérisé : en signant la pole position en 1’30.450, Francesco Bagnaia a roulé 735 millièmes plus vite que le 1’31.185 de Johann Zarco, qui restait la référence depuis 2018. Une météo moins clémente ces dernières années, et les progrès de la compétition, expliquent cette différence.

Au total, pas moins de 14 pilotes ont fait mieux que ce 1’31.185 le week-end dernier : Francesco Bagnaia, Jack Miller, Aleix Espargaro, Fabio Quartararo, Enea Bastianini, Marc Marquez, Takaaki Nakagami, Alex Rins, Jorge Martin, Pol Espargaro, Maverick Viñales, Joan Mir, Marco Bezzecchi et Johann Zarco lui-même. Dingue !

Le record du meilleur tour en course a aussi été renvoyé aux oubliettes, puisque 10 pilotes ont été plus rapides que le 1’32.309 de Maverick Viñales, qui restait au sommet depuis 2017. Le nouveau record, un 1’31.778 envoyé par Francesco Bagnaia, est 531 millièmes plus vite.

L’Italien a dominé sur un tour, mais la gloire du Mans est revenue à son compatriote Enea Bastianini. En coupant l’arrivée après 41 minutes, 34 secondes et 613 millièmes d’effort, le pilote Gresini a réalisé la course la plus rapide de l’histoire du Grand Prix de France. Il met 15,16 secondes au précédent record, qui remontait à la victoire de Marc Marquez en 2018. Sur 27 tours, cela représente un gain de plus d’une demi-seconde par tour – très exactement 0,561 millièmes.

Seul le record de la vitesse de pointe la plus élevée reste en place. Flashé à 323,7 km/h en 2021, Alex Marquez a répété la même performance lors de la course mancelle, dimanche.

Le Mans : Ducati passe les 2 GP d’avance

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires