Mandalika : Dovi trahi par l’électronique de sa Yamaha



Un problème électronique a contraint Andrea Dovizioso à se retirer du Grand Prix d’Indonésie.

Quand ça ne va pas, ça ne va pas. En difficulté depuis son retour sur une Yamaha YZR-M1 qu’il ne parvient pas à faire sienne, Andrea Dovizioso avait une belle occasion de prendre des points à Mandalika : une course sur le mouillé, des conditions qu’il apprécie et où son expérience peut aider. Mais les choses ne se sont pas passées comme l’Italien pouvait l’espérer.

Seizième sur la grille, il s’est d’abord rapproché du top-10 (11e au deuxième tour), avant de reculer au classement pour finalement en disparaître au 7e tour. La raison : un problème électronique. Sa série de cinq courses consécutives terminées dans les points s’achève.

« Je suis déçu. Quand je suis monté sur la moto, le tableau de bord ne fonctionnait pas, a expliqué le triple vice-champion du monde. Je ne pouvais rien faire, comme par exemple activer le launch control. Je roulais quand même, gagnant quelques positions après être parti d’assez loin (…) », jusqu’à ce que la Yamaha dise stop. « J’aurais pu faire mieux, et Fabio Quartararo l’a prouvé. Ces choses-là arrivent parfois. »

Razali voit Dovizioso jouer le titre

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires