Quartararo, Mugello : « Si le nouveau carénage peut aider… »



La Yamaha risque de souffrir dans la ligne droite des stands du Mugello, ce week-end, mais Fabio Quartararo compte sur d’autres atouts pour être compétitif.

Fabio Quartararo peut-il répéter sa victoire de l’an dernier au Mugello ? Cela dépendra en partie des performances de sa moto. La Yamaha YZR-M1 accuse un déficit de puissance qui pourrait lui être fatal dans la longue ligne droite du circuit, où on dépasse les 350 km/h. Les Ducati, notamment, font peur à la concurrence. Il faudra récupérer le temps perdu ailleurs.

« J’espère pouvoir arriver à avoir plus ou moins la même différence de km/h que l’an dernier, car on sait que les autres constructeurs ont beaucoup progressé, a-t-il commenté lors de la conférence de presse du Grand Prix d’Italie. Mais je pense que les secteurs 2 et 3 sont ceux des points forts de notre moto, elle est vraiment bonne ici. Je me sens bien dans ces virages, et me mettre à la limite y est d’une bonne aide. »

Le Mugello, une piste où Fabio Quartararo va devoir limiter les dégâts ? « Ce n’est pas un mauvais circuit pour nous, mais si nous sommes dans une mauvaise position, ça peut être difficile, donc c’est un peu du 50/50, jauge le Français. Avoir une bonne qualification, un bon départ et de bons premiers tours peut changer notre course. On verra ce qui arrivera, mais je pense que les deux prochaines (épreuves) vont être difficiles. »

Le nouveau carénage demandé à Yamaha est arrivé en Toscane, et cela pourrait lui permettre de réduire l’écart avec les meilleurs. Rien de révolutionnaire, mais dans sa situation, tout ce qui peut être pris doit l’être. « Nous allons avoir un nouveau carénage, et si ça peut apporter quelques dixièmes… Ce que je peux faire est donner le meilleur de moi-même. Je pousse le plus fort possible depuis le Qatar. Mais ici je me sens confiant, le Mugello est l’un de mes circuits préférés. Voyons si on peut avoir un bon rythme, une bonne qualification et on verra le dimanche. »

Fabio Quartararo aborde le Grand Prix d’Italie en leader du championnat du monde MotoGP. Deux pilotes peuvent mathématiquement lui dérober ce trône au Mugello : Aleix Espargaro et Enea Bastianini, distancés de 4 et 8 points.

Mugello : Classements des championnats avant le GP d’Italie

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires