Quartararo vers une prolongation chez Yamaha



Fabio Quartararo devrait poursuivre sa route chez Yamaha en 2023, pour une cinquième saison d’affilée avec les Bleus. Un nouveau package est attendu pour régler une partie de ses problèmes.

Fabio Quartararo n’a toujours pas signé de contrat pour 2023, mais la situation est en train de se décanter, a appris GP-Inside lors du Grand Prix de France. Et ce qui circule depuis quelques semaines est en train de se confirmer : le champion du monde MotoGP 2021 devrait partir pour une nouvelle saison avec Yamaha, en dépit des difficultés rencontrées sur les circuits qui ne conviennent pas à la moto.

Mécontent des performances moteur de sa M1, Fabio Quartararo avait demandé à ce que des améliorations soient apportées en 2022. Ses attentes n’ont pas été comblées, et le Niçois a alors clamé que dans ces circonstances, son futur était « ouvert ». On parlait alors d’un possible transfert chez Honda, qui venait de mettre en grille une RC213V radicalement différente, ou chez Suzuki, dont la GSX-RR a fait d’étonnants progrès. Mais la situation a depuis évolué.

D’une part, le Français s’est remis à obtenir de bons résultats. Après des débuts difficiles (9e à Losail, 8e à Termas de Río Hondo, 7e à Austin), sauvés par un trophée sous la pluie à Mandalika (2e), le Français a gagné avec autorité à Portimao, enchaîné avec un podium à Jerez (2e) et terminé au pied de celui-ci au Mans (4e). De quoi le remettre sur les bons rails du championnat, dont il est le leader depuis le 24 avril. Il n’est pas dans une situation idéale, mais performe malgré tout.

D’autre part, Yamaha lui a promis un package plus compétitif pour 2023. Le constructeur japonais semble avoir compris le message, et a dû réagir face à la possible perte de son chef de file. Car seul Fabio Quartararo parvient à faire briller la M1 : les trois autres représentants, Franco Morbidelli, Andrea Dovizioso et Darryn Binder, sont inexistants dans la lutte pour les premières positions, perdus entre le milieu et la fin du peloton.

Enfin, les cartes qui étaient sur la table du Niçois ne sont plus les mêmes. La Honda RC213V n’est finalement pas la moto facile et compétitive qui a pu être entrevue à Losail, et même Marc Marquez ne parvient plus à gagner avec – un seul podium a été obtenu en sept courses, par Pol Espargaro à Losail (3e). Quant à Suzuki, l’aventure MotoGP s’arrêtera fin 2022. La KTM RC16 n’est pas envisagée, et ça se joue en interne chez Ducati. Yamaha est donc devenu la seule option valable pour Fabio Quartararo.

Yamaha promet à Quartararo un meilleur package pour le signer jusqu’en 2024

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
patrick boulbes
1 mois il y a

souhaitons a » el diablo » que YAMAHA dise vrai et apportent ce qui manque a la M1 pour contrer les rouges et autres qui ont progressé plus vite que eux

Denis N.
1 mois il y a

Yamaha n’a elle, le choix : sans Quartararo la marque n’est nulle part !

Alexandre Butelli
1 mois il y a
Répondre à  Denis N.

C est pareil pour honda…

[…] Quartararo vers une prolongation chez Yamaha […]

[…] Quartararo vers une prolongation chez Yamaha […]