Que font les pilotes pendant la trêve hivernale



Se reposer, s’entraîner, participer à d’autres compétitions sportives : voici comment les pilotes moto occupent leur hiver.

Le dernier roulage MotoGP officiel de l’année 2022 a eu lieu le mardi 8 novembre à Valence. Les pilotes retrouveront les prototypes de la catégorie reine en février. Cela ne signifie pas qu’ils restent les bras croisés d’ici là. Bien au contraire.

Que se passe-t-il après la fin d’une saison ? Il y a d’abord, il est vrai le repos; bien mérité. Avec 20 Grands Prix dans les bras, la tension d’un championnat organisé de mars à novembre, la dizaine de journées de testing et tout ce qui va avec ce programme, les pilotes ont besoin de souffler. Il y a un temps pour tout, donc aussi pour se détendre. La pression se relâche et les corps se reposent.

Les sponsors se saisissent du temps libre pour organiser des opérations commerciales et demander aux pilotes de se rendre sur certains événements. Marc Marquez a par exemple participé à une journée de roulage organisée à Jarama par Repsol, tandis que d’autres – notamment Fabio Quartararo et les représentants de Ducati – se sont rendus à l’EICMA, le Salon de la moto de Milan.

Vient ensuite, à l’approche de 2023, le moment de préparer la prochaine saison, synonyme d’entraînement physique et de soin diététique. Course à pied, cyclisme, ski, musculation : à chacun son programme pour arriver en forme au test de Sepang, qui aura lieu début février, et surtout au Grand Prix du Portugal, prévu le week-end du 26 mars.

Les pilotes en profitent aussi pour rouler à moto. Trial et motocross pour Fabio Quartararo, route en Panigale pour Johann Zarco et même minimoto pour les pilotes de la VR46 Riders Academy : là encore, à chacun ses préférences. Il s’agit de garder des sensations sur 2-roues tout en se faisant plaisir et en maintenir le corps actif.

Certains n’hésitent pas à profiter de cette trêve pour participer à d’autres compétitions sportives. Les frères Marquez disputent généralement une course à pied organisée près de chez eux à Cervera, en Catalogne. Jack Miller s’est lui aligné sur la finale du championnat d’Australie de Superbike. Sans oublier, évidemment, la course de flat-track du Rocco’s Ranch en décembre, où des hommes comme Aleix Espargaro et Alex Rins ont l’habitude de se retrouver.

S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Aressa
1 mois il y a

>> Filles chaudes vous attendent sur – – – – – https://tinyurl.com/2cw3dbux

LAPierreB
1 mois il y a
Répondre à  Aressa

Et dire qu’Aressa carressa la carrière de caresseuses de filles chaudes avec le soutient de GPInside,pas très joli tout ça…..