Rins fait craquer Bagnaia et gagne à Austin !



Francesco Bagnaia avait promis de monter sur le podium d’Austin déguisé en cow-boy s’il gagnait ce dimanche. L’Italien a fauté alors qu’il menait la course, vaincu par ses démons et par la pression imposée par Alex Rins. L’Espagnol permet à Honda de renouer avec la victoire devant Luca Marini, qui signe le premier podium de sa carrière en MotoGP, et Fabio Quartararo qui empoche son premier trophée de l’année.

En l’absence de Marc Marquez et Enea Bastianini, Alex Rins était le seul pilote présent ce week-end à avoir déjà gagné à Austin. « S’il ne s’impose pas, il y aura donc forcément un nouveau vainqueur », écrivions-nous avant le Grand Prix des Amériques. Il était alors difficile d’envisager un succès de l’Espagnol, nouveau venu chez Honda, marque qui n’avait plus gagné depuis le 24 octobre 2021. C’était sous-estimer le Barcelonais, l’amour qu’il porte à la piste texane, théâtre de sa première victoire en MotoGP en 2019… et le désir de prouver au HRC qu’il fallait lui donner plus d’attention.

Deuxième en qualification et au sprint du samedi, Alex Rins était à nouveau le seul homme capable de contrer Francesco Bagnaia ce dimanche. Auteur de la pole position, vainqueur la veille et meilleur temps du warm-up, le pilote Ducati a rapidement pris les commandes de la course, sans jamais toutefois se débarrasser de la Honda n°42. Il semblait commencer à prendre l’ascendant quand tout a basculé au 8e tour.

Mis sous pression, le pilote de la VR46 Riders Academy a craqué au virage 3. Une erreur commise deux semaines après une autre chute, en Argentine, où il avait laissé filer un podium qui lui tendait les bras. Certes, les conditions étaient délicates et la piste piégeuse, comme en témoignent les nombreuses chutes du jour – Jorge Martin qui accroche Alex Marquez, Aleix Espargaro, Jack Miller alors 3e, Brad Binder ou encore Takaaki Nakagami. Mais c’est la 8e fois depuis le Grand Prix d’Italie 2021 qu’une faute du genre se produit pour Francesco Bagnaia. Qui devra donc attendre 2024 pour devenir le 4e pilote MotoGP différent à gagner en Austin.

Passé en tête, Alex Rins disposait alors d’une avance de 2 secondes sur Fabio Quartararo, excellent 2e après un bon départ. Une avance parfaitement gérée par l’Espagnol, dont le dauphin est ensuite devenu Luca Marini au 13e tour. Imparable, le Barcelonais signe finalement, au bout de 20 tours d’effort, la 6e victoire de sa carrière en MotoGP. Sa toute première au guidon de la Honda RC213V. La première de Honda depuis le Grand Prix d’Émilie-Romagne 2021. Et la première de l’équipe LCR depuis le Grand Prix d’Argentine 2018.

Arrivé 3,5 secondes derrière, Luca Marini s’offre son tout premier podium en catégorie reine, confirmant les progrès affichés en cette entame de 3e saison en MotoGP. Fabio Quartararo prend la médaille de bronze du jour et soulève son premier trophée de l’année, parvenant à renverser la tendance après sa chute lors du sprint. Un résultat pour lequel il aurait sans aucun doute signé si on le lui avait présenté sur la grille de départ.

Auteur d’une 2e partie de course intéressante, Maverick Vinales termine 4e et meilleur pilote Aprilia devant Miguel Oliveira, heureux 5e pour son retour à la compétition. Deux semaines après sa victoire en Argentine, Marco Bezzecchi finit 6e d’un souffle devant Johann Zarco. Le tricolore conclut au 7e rang un week-end où il a lui-même reconnu manquer de vitesse. Il met loin derrière lui la 2e Yamaha du peloton, celle de Franco Morbidelli, 8e à 20 secondes du vainqueur. L’Italien a bénéficié des multiples chutes devant lui, de même que Fabio di Giannantonio (9e) et le débutant Augusto Fernandez (10e). Seuls 13 pilotes sur 22 ont franchi l’arrivée, permettant notamment aux remplaçants Michele Pirro (11e) et Jonas Folger (12e) de rentrer dans les points.

Le tableau des points, justement, est toujours dominé par Marco Bezzecchi. Le vainqueur du Grand Prix d’Argentine profite de la chute de Francesco Bagnaia pour porter son avance à 11 unités. Alex Rins remonte au 3e rang grâce à son triomphe, à 17 marques du leader. Maverick Vinales et Johann Zarco complètent un top-5 qui se tient en à peine 20 points. Fabio Quartararo profite de son podium pour se relancer et revenir à 30 longueurs. Tous ces hommes pourront mathématiquement prendre les commandes à Jerez, en Espagne, le 30 avril, puisque 37 unités sont désormais distribuées sur un Grand Prix.

GP des Amériques à Austin – Course MotoGP :

Championnat MotoGP actuel : 1. Marco Bezzecchi 64 pts, 2. Francesco Bagnaia 53 (-11), 3. Alex Rins 47 (-17), 4. Maverick Viñales 45 (-19), 5. Johann Zarco 44 (-20)… Classement complet à venir

Notre travail vous accompagne dans votre passion ? ☆ Pour que l’aventure continue, devenez membre Premium : soutenez notre équipe, abonnez-vous pour seulement 24,99€/an (ou 3,50€/mois), profitez d’un site 100 % sans pub aux abonnés, suivez le sport moto avec nos résumésconcoursanalysesstatsinfosinterviews… et plus à venir !

Les options et discussions chez Yamaha pour 2024

Dans cet article

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Rins fait craquer Bagnaia et gagne à Austin ! […]

Teressa
10 mois il y a

> Filles chaudes vous attendent sur – – – – – https://tinyurl.com/y9p4r96k