Shakedown Sepang : Qui a fait le plus de kilomètres



Michele Pirro (Ducati) est le pilote qui a passé le plus de temps en piste lors du shakedown de Sepang. Chez les rookies, Raul Fernandez (KTM) est arrivé à 150 tours sur les trois jours.

Le shakedown de Sepang était le premier grand événement MotoGP de l’année 2022 à suivre. Trois jours durant, pilotes d’essais, rookies et pilotes titulaires bénéficiant de concessions (Aprilia Racing) ont accumulé les kilomètres sur la piste malaisienne. L’occasion de se remettre dans le bain, mettre à l’épreuve le travail des ingénieurs, développer les prototypes et préparer le terrain de la saison à venir.

Que reste-t-il de ces essais ? Des chronos, intéressants mais à prendre sans sur-inteprétation (lire ici). Des retours, qui vont permettre aux travailleurs de chaque marque d’améliorer les motos. Et des milliers de kilomètres de données à analyser pour choisir les directions à suivre.

Le champion du monde MotoGP 2022 ne sera pas nécessairement celui qui aura le plus roulé. Mais le temps passé sur la moto n’en reste pas moins une donnée pertinente à avoir entre les mains. Les comptes du shakedown de Sepang sont en notre possession. Ils sont, là-encore, à prendre sans sur-interprétation. Ils dépendent en effet de la mise en place de transpondeurs ou pas. À titre d’exemple, Dani Pedrosa a roulé à Sepang mais son nom n’apparaît pas au classement, car les KTM RC16 étaient inscrites au nom de Mika Kallio. Il est également difficile de savoir quelles motos (2021 ou 2022) étaient utilisées durant les sessions. Cela étant dit, voici les chiffres.

6 740 kilomètres

Au sommet du classement arrive Michele Pirro. Seul homme à travailler sur la Ducati Desmosedici GP22, les autres disposant du modèle GP21, l’Italien a bouclé pas moins de 172 tours, soit 953 kilomètres. Ce sont 122 kilomètres de plus que Raul Fernandez, deuxième avec 150 tours au compteur. Meilleur rookie au chrono, il est aussi celui qui s’est montré le plus productif parmi les débutants, devant Darryn Binder (142 tours) et Marco Bezzecchi (126 tours).

Diminué par une blessure récente au poignet droit, Remy Gardner est allé au-delà de la douleur pour compléter 119 tours malgré son état physique. Le grand perdant des rookies est Fabio di Giannantonio, qu’une gastro-entérite a arrêté dès le premier jour après 38 tours. Un temps précieux de perdu, et qui sera difficile à rattraper au test officiel de Sepang, ce week-end.

Habitué aux sorties longues, lui qui est désormais champion du monde d’endurance, Sylvain Guintoli n’a pas chômé. Le Français a encaissé pas moins de 149 tours sur la Suzuki GSX-RR, ce qui en fait le troisième pilote au nombre de kilomètres parcourus.

Côté constructeurs, KTM profite de la force du nombre (quatre pilotes) pour atteindre les 405 tours, contre 336 pour Ducati. Yamaha suit avec 246 boucles, dont plus de la moitié effectuées par Darryn Binder. Aprilia, qui a sorti un nouveau pilote par jour – Lorenzo Savadori lundi, Maverick Viñales mardi, Aleix Espargaro mercredi –, termine son shakedown avec 235 tours d’informations à analyser. Le travail effectué par Sylvain Guintoli et Takuya Tsuda en donne 202 à Suzuki. Honda est au bas du classement, en raison de sa faible présence (un seul pilote, Stefan Bradl) et de son absence lundi, le matériel n’étant pas arrivé à temps en Malaisie.

Shakedown Sepang – Tours comptabilisés :
1. Michele Pirro (Ducati) – 172 tours (953 km)
2. Raul Fernandez (KTM) – 150 tours (831 km)
3. Sylvain Guintoli (Suzuki) – 149 tours (825 km)
4. Darryn Binder (Yamaha) – 142 tours (787 km)
5. Mika Kallio (KTM) – 136 tours (753 km)
6. Marco Bezzecchi (Ducati) – 126 tours (698 km)
7. Remy Gardner (KTM) – 119 tours (659 km)
8. Stefan Bradl (Honda) – 95 tours (526 km)
9. Maverick Viñales (Aprilia) –  94 tours (521 km)
10. Lorenzo Savadori (Aprilia) – 93 tours (515 km)
11. Pilote Yamaha 2 (Yamaha) – 54 tours (299 km)
12. Takuya Tsuda (Suzuki) – 53 tours (293 km)
13. Pilote Yamaha 1 (Yamaha) – 50 tours (277 km)
14. Aleix Espargaro (Aprilia) – 48 tours (266 km)
15. Fabio di Giannantonio (Ducati) – 38 tours (210 km)

Shakedown Sepang – Tours comptabilisés (constructeurs) :
1. KTM : 405 tours (2 244 km)
2. Ducati : 336 tours (1 862 km)
3. Yamaha : 246 tours (1 363 km)
4. Aprilia : 235 tours (1 302 km)
5. Suzuki : 202 tours (1 119 km)
6. Honda : 95 tours (526 km)

Pourquoi Crutchlow a renoncé au shakedown de Sepang

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires