Silverstone, Viñales (2e) : « Aucun regret, je dois garder les pieds sur terre »



Deuxième à Silverstone, Maverick Viñales est passé tout près d’un premier succès avec Aprilia. Mais l’Espagnol se satisfait de son résultat, conscient de ses progrès au fil des semaines.

Et de deux ! Au lendemain de sa première qualification en première ligne avec l’Aprilia RS-GP, à Silverstone, Maverick Viñales est allé chercher son deuxième podium d’affilée avec la moto italienne. Troisième à Assen, fin juin, il est cette fois monté sur la deuxième marche, passant même à 426 millièmes de la victoire derrière Francesco Bagnaia.

Les choses n’avaient pourtant pas bien commencé pour le Catalan. Deuxième sur la grille, il est mal parti et s’est retrouvé sixième au premier tour. Son mauvais envol s’explique par le fait qu’il n’ait utilisé le holeshot device qu’à l’avant, par peur que le dispositif ne reste bloqué à l’arrière – il se débloque au moment où on réalise un gros freinage, ce qui n’arrive pas avant quelques virages à Silverstone. « Mais je pense que le mauvais départ est aussi dû au croisement avec Quartararo au début », a-t-il opiné en conférence de presse.

Sixième après huit tours, Maverick Viñales s’est ensuite mis à remonter, avalant un à un ses adversaires. Ce schéma de course correspondait à une stratégie d’économie de pneumatiques. Après s’être défait de Fabio Quartararo, Jorge Martin, Alex Rins et Jack Miller, il a réussi à revenir sur Francesco Bagnaia, et même à l’attaquer dans l’avant-dernière boucle. L’Italien a intelligemment répliqué puis conservé les commandes pour gagner, au bénéfice de quelques infimes erreurs de son rival.

« J’ai attendu le bon moment pour attaquer, à la mi-course. Ça a bien marché, mais j’avais peut-être besoin d’un tour de plus », a commenté Maverick Viñales. Il n’a cependant « aucun regret » et sait qu’il doit se satisfaire de cette médaille d’argent britannique. « Je suis content, mais j’avais la victoire en tête. Mais je dois garder les pieds sur terre : deuxième est un excellent résultat au regard de la façon dont la saison a commencé. »

Après avoir un temps tourné autour du top-10 avec l’Aprilia, le Catalan commence à faire sienne la machine de Noale. Silverstone est la troisième course d’affilée où il se bat pour le podium, sur des pistes qui lui conviennent bien. « Et c’est notre seul objectif : nous battre devant », rappelle-t-il.

Maverick Viñales jure qu’il n’est « pas encore au maximum avec cette moto », mais qu’il s’en « rapproche ». « C’est juste une question de temps. Je dois juste rouler de plus en plus, et j’ai maintenant hâte d’aller en Autriche, sur un circuit que j’aime et où nous pouvons être rapides. » La suite au Red Bull Ring de Spielberg le 21 août.

Viñales sur le podium avec une troisième moto

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires