Test Misano, 12h (J1) : Viñales et Quartararo devant, Marquez enchaîne les runs



Maverick Viñales est au sommet du classement du premier jour du test de Misano à midi, juste devant Fabio Quartararo. Marc Marquez a déjà plus d’une trentaine de tours au compteur.

Maverick Viñales est en train de faire honneur à sa réputation de pilote le plus rapide lors des tests. Premier à poser ses roues sur l’asphalte du Misano World Circuit Marco Simoncelli, ce mardi matin, l’Espagnol est au sommet du classement après trois heures de roulage. Il est celui qui a bouclé le plus de tours – déjà 45 – et a roulé plus vite que son meilleur temps du Grand Prix de Saint-Marin (1’31.557 aujourd’hui, contre 1’31.844 en FP3 samedi dernier).

Fabio Quartararo, qui semble disposer de nombreuses pièces dans son garage, est dans le même cas. Le Français n’est qu’à 31 millièmes de son ancien coéquipier, et teste cette semaine des éléments de la Yamaha YZR-M1 2023. Il espère que le travail fourni par les ingénieurs de la marque vont lui permettre de gagner en puissance, et ainsi réduire l’écart qui le sépare des Ducati.

Les Ducatistes suivent d’ailleurs derrière le leader du championnat, avec Enea Bastianini et Francesco Bagnaia également passés sous les 1’32. Les deux hommes, qui feront l’an prochain équipe au Ducati Lenovo Team, ont des pièces à tester vis-à-vis de 2023. Alex Rins complète le top-5 sur une Suzuki GSX-RR qui vit ses derniers mois en MotoGP, avant le retrait de la firme nippone.

De retour en piste pour la première fois depuis le 29 mai dernier, il y a cent jours, Marc Marquez a effectué pas moins de cinq runs pour un total de 33 tours à l’heure où sont écrites ces lignes. Il a commencé avec la Honda RC213V de cette année, mais a déjà du pain sur la planche puisque le HRC a également du travail pour 2023 à lui faire faire.

Les pilotes essayeurs de Ducati (Michele Pirro), Honda (Stefan Bradl), Aprilia (Lorenzo Savadori) et KTM (Dani Pedrosa) sont là. Yamaha n’a pas fait venir Cal Crutchlow, qui terminera la saison 2022 au WithU Yamaha RNF MotoGP Team en remplacement d’Andrea Dovizioso. Le nouveau retraité du MotoGP est présent et roule, mais sans transpondeur ; il réalise des essais de développement pour le nouveau casque Alpinestars.

Invité par Suzuki à rouler ce mardi, Dominique Aegerter prend la mesure de la machine et de la catégorie. Le Suisse pourrait être appelé à venir remplacer Joan Mir au Grand Prix d’Aragon, du 16 au 18 septembre, si l’Espagnol n’est pas encore correctement rétabli.

Test MotoGP Misano – J1, 12h :

Aegerter en MotoGP le temps d’une journée !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires