Test Misano, J2 (13h) : Quartararo fait trembler le record !



Fabio Quartararo est passé tout proche de signer le tour le plus rapide de l’histoire du circuit de Misano, ce mercredi. Le Français domine la deuxième journée du test MotoGP à la pause de 13h, juste devant Francesco Bagnaia et Maverick Viñales. Marc Marquez a bouclé 34 tours et confirmé que sa vitesse était toujours là.

« Yamaha a fait du bon travail », félicitait Fabio Quartararo à l’issue de la première journée du test de Misano, ce mardi. Satisfait des évolutions – en cours de développement pour 2023 – apportées par la firme japonaise, il disait pouvoir enfin regarder le haut du classement des vitesses de pointe avec sa Yamaha YZR-M1. Cela a encore été le cas ce mercredi matin, puisque les 298,3 km/h atteints par El Diablo à Misano constituent la deuxième vitesse la plus élevée de la session derrière les 300,0 km/h de Jorge Martin. Et ces progrès lui ont aussi permis de gagner quelques dixièmes en piste.

Descendu en 1’31.116, le leader du championnat a bouclé la matinée avec le meilleur temps, 56 millièmes devant son dauphin Francesco Bagnaia. Ce-dernier détient toujours le record absolu du Misano World Circuit Marco Simoncelli, réalisé en 1’31.065 en 2021, mais Fabio Quartararo s’est rapproché à 51 millièmes. Et pourrait, cet après-midi, atteindre les 1’30 pour la toute première fois.

Le pilote Yamaha reste le seul à pouvoir rivaliser avec les motos italiennes, Ducati et Aprilia, qui travaillent toutes deux sur de nouveaux dispositifs aérodynamiques, et verrouillent l’intégralité des places deux à six du classement. Neuvième, le coéquipier de Fabio Quartararo, Franco Morbidelli, confirme dans ses commentaires que le développement de la M1 est sur de bons rails.

Au lendemain de son retour en piste, cent jours après sa dernière apparition en MotoGP, Marc Marquez a bouclé 34 tours de plus sur la Honda RC213V, qui étrenne visiblement elle aussi de nouvelles pièces aérodynamiques. L’octuple champion du monde a roulé en 1’31.642, un chrono digne d’une qualification à Misano. Trois mois après son opération du bras droit, il teste sa condition physique mais n’a vraisemblablement pas à s’inquiéter de sa vitesse : elle est toujours bien là.

Les pilotes du Mooney VR46 Racing Team, Luca Marini et Marco Bezzecchi, ne rouleront pas ce mercredi. Pas plus que Dominique Aegerter, invité par Suzuki mardi mais qui doit maintenant se rendre à Magny-Cours pour la septième étape du championnat du monde Supersport, ou qu’Andrea Dovizioso, qui a fini son essai du nouveau casque Alpinestars.

Fermée de 13h à 14h, la piste de Misano ouvrira ensuite ses portes aux pilotes pour les quatre dernières heures de roulage du test. Il faudra ensuite attendre le 7 ou 8 novembre 2022, à Valence, pour revoir en action les prototypes MotoGP destinés à entrer en lice en 2023.

Test MotoGP Misano – J2, 13h :

✪ GP-Inside vous est utile ? Donnez-nous la chance de continuer à l’être en devenant Premium ! Soutenez notre travail, Gagnez nos concours, Accédez à tout notre contenu, Aidez-nous à nous passer de publicité et Renforcez notre indépendance : Devenir Premium

« Yamaha fait du bon travail » : Quartararo optimiste au test de Misano

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] « C’est la première fois que je regarde le haut du classement », plaisantait-il mardi soir. Capturé à une vitesse de 292,6 km/h, il occupait la 11ème place sur 24 à ce registre lors de la FP2, à savoir la session de l’après-midi. Il a senti que quelque chose se passait, et cela s’est confirmé ce mercredi matin, où il a réalisé le meilleur chrono. […]