Test Sepang, J1 (9h) : La chaleur retient encore les pilotes



Les conditions météo du test de Sepang ont maintenu la plupart des pilotes aux stands cet après-midi. À 16h heure locale (9h heure de Paris), aucun changement au classement par rapport à l’heure précédente.

C’est un classique des essais Sepang : les pilotes profitent des bonnes conditions météo du matin pour faire leurs premiers chronos, puis prennent une pause plus longue que d’habitude l’après-midi. La raison : la chaleur et (surtout) l’humidité qui frappent en Malaisie, avec une température de l’asphalte qui dépasse généralement les 50 dégrés. Mieux vaut alors attendre la fin de la journée pour remonter sur la moto.

2022 n’échappe pas à la règle, et l’après-midi de cette première journée du test de Sepang a été relativement calme en piste. À 16h (9h à Paris), le classement est exactement le même qu’une heure plus tôt, si ce n’est que des tours se sont ajoutés pour Sylvain Guintoli, Lorenzo Savadori ou encore Johann Zarco qui vient de remonter sur sa Ducati.

Ira-t-on chercher le 1’58.371 établi par Aleix Espargaro dès son dixième tour, cinq heures plus tôt ? Cela dépendra de la volonté d’attaquer de ses concurrents, et de s’ils mettent des pneus tendres ou préfèrent attendre demain, dimanche, pour se prêter au jeu de la chasse au chrono.

Test Sepang, J1 (16h / 9h heure française) :

Record officiel : 1’58.303 (Fabio Quartararo – Q2 du Grand Prix de Malaisie 2019)
Record non-officiel : 1’58.239 (Danilo Petrucci – J3 du test de Sepang 2019)
Meilleur temps test 2020 : 1’58.349 (Fabio Quartararo)
Meilleur temps shakedown 2021 : 1’58.942 (Maverick Viñales)

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Braccini
7 mois il y a

Ça ne s’arrange pas chez Yamaha. Mais ça fait 10 ans que ça dure, il ne fallait pas attendre de miracle…