Thaïlande, Bezzecchi : « Je ne comprends pas la pénalité »



Marco Bezzecchi menait la course de Buriram quand il a été obligé de rendre une position pour être sorti large au premier virage et avoir gagné trop de temps, a estimé la Direction de course. Mais il ne pouvait pas faire autrement car il a été « touché deux fois par Martin », répond-il. Pas à l’aise quand la piste a séché, il termine 16ème et rentre de Thaïlande sans point.

Incompréhension concernant la pénalité : « Je ne comprends pas vraiment pourquoi j’ai reçu cette pénalité, car Martin m’a touché deux fois avant le premier virage et m’a poussé hors du circuit, donc je n’avais nulle part où aller. Ça vient de la Direction de course et je ne comprends pas vraiment. »

Une course difficile : « Même sans cette pénalité, le résultat n’aurait pas été différent car je ne me sentais pas vraiment bien sur la moto. Dès que le niveau d’eau a commencé à baisser, au tour 5, j’ai commencé à avoir du mal avec l’avant de la moto, il se fermait à chaque virage donc c’était très difficile d’aller plus vite. Je suis un peu déçu car après un beau week-end… Mais on ne contrôle pas la météo. »

Une première pole sur le sec qui n’a pas été convertie en un bon résultat : « Ce week-end a été positif car j’étais très rapide et j’ai montré que je suis assez compétitif sur le sec, pas vraiment sur le mouillé malheureusement. On a très bien travaillé et passé un grand cap de vendredi à samedi, j’ai décroché ma première pole et c’est toujours bien. Mais c’est dimanche que ça comptait et je n’ai rien de positif à tirer. »

Yamaha et VR46, retrouvailles possibles en MotoGP

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Thaïlande, Bezzecchi : « Je ne comprends pas la pénalité » […]