Un baromètre environnemental en cours dans le sport moto



Le sujet de la transition écologique est au coeur des sports mécaniques depuis quelques années. La Fédération française de motocyclisme (FFM) et la Fédération française de sport automobile (FFSA) s’engagent en ce sens.

Communiqué FFM / FFSA : La FFM et la FFSA lancent la première étude environnementale sur l’impact des sports mécaniques.

La Fédération Française de Sport Automobile (FFSA) et la Fédération Française de Motocyclisme (FFM) renforcent leur collaboration afin de pérenniser et développer les sports mécaniques. Sous la houlette de leur Président respectif, Nicolas Deschaux et Sébastien Poirier, les deux fédérations viennent de lancer une étude d’impact économique, social et environnemental de la filière en France. Menée par le cabinet EY (Ernst & Young) auprès des acteurs clés du secteur (clubs, circuits, teams et licenciés), celle-ci a pour objectif d’évaluer son poids économique et d’estimer son impact environnemental.

A l’instar de l’Union européenne qui s’est engagée à adopter la neutralité carbone d’ici 2050, la FFSA et la FFM se positionnent activement dans le même processus. Motivées par des valeurs communes, mais également par des problématiques identiques, il était naturel pour les deux instances de mutualiser leurs compétences. La transition écologique étant aujourd’hui un sujet existentiel pour la pratique et les acteurs des sports mécaniques.

Ce premier baromètre environnemental de la Filière des sports mécaniques aura donc une résonnance cruciale. Outre définir précisément l’impact carbone de ces activités, il doit identifier l’ensemble des leviers existants pour tendre vers une véritable transition écologique des sports mécaniques et déterminer la feuille de route qui permettra à la FFSA et à la FFM de s’engager de manière pragmatique vers l’objectif de la neutralité carbone. Depuis leur création, les sports mécaniques ont toujours constitué un véritable laboratoire d’innovations technologiques ayant permis de grandes avancées dans notre mobilité au quotidien. Ils peuvent donc être un acteur majeur de la révolution environnementale. Ce baromètre impulsera à terme une politique ambitieuse, partagée par l’ensemble des acteurs de la filière.

Les résultats de cette étude seront présentés en mars 2023 à Paris.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
GP Motos du future ???
1 mois il y a

A quand,la fin des sports mécaniques,aujourd’hui toutes les contraintes d’une ligne dépassée suivis des long laps et j’en passe… et maintenant la transition écologique,les GP Motos bientôt remplaçés par des courses au sac,mais ou va t’on…

diopzo
1 mois il y a

où va t’on ? vraisemblablement vers la fin du moteur thermique , mais cela ne présage en rien son remplacement par la course au sac

Liomella
1 mois il y a

>>>> Filles chaudes vous attendent sur – – https://tinyurl.com/2p8sfza8

GP Motos du future ???
1 mois il y a
Répondre à  Liomella

diopzo,J’aurai certainement plus de chance a la course au sac,avec Liomella