A. Marquez chez Gresini : « J’avais besoin d’un changement »



Futur ex-pilote Honda, Alex Marquez explique que son transfert chez Gresini en 2023 correspond à une volonté de changement après des saisons 2021 et 2022 (en cours) mentalement lourdes.

Alex Marquez s’est trouvé au centre de l’attention au Grand Prix des Pays-Bas, en raison de la confirmation de son transfert chez Gresini Racing. L’Espagnol pilotera la Ducati de l’équipe italienne en 2023, après trois saisons passées sur la Honda RC213V. Et ne masquait pas sa joie au moment d’évoquer le sujet après la course d’Assen.

« Mentalement et personnellement j’avais besoin d’un changement, et c’est la meilleure option que j’avais, a-t-il justifié au micro de GP-Inside. Ce fut une première partie de championnat difficile, et c’était aussi le cas la saison dernière. J’avais besoin de changer et de continuer à grandir, en tant que pilote et que personne. »

Dix-huitième du classement général à l’entrée de la trêve estivale, Alex Marquez est victime d’une Honda avec laquelle personne n’arrive à obtenir de bons résultats cette saison, à l’exception du podium de Pol Espargaro à Losail. Plusieurs éléments incitent à croire que la vie lui sera plus facile avec la Ducati. « Je n’aime pas parler sans avoir essayé la moto, mais beaucoup de pilotes ont été très rapides avec, elle s’est adaptée à beaucoup de styles. Sur le papier c’est une opportunité car je crois dans le projet, la moto et l’équipe. »

« Si l’an prochain je vois que ça ne se passe pas comme ça doit se passer, je dirais : ‘Les gars, je n’ai pas à être là.’ Je crois avoir prouvé en 2020 que j’ai le niveau pour être en MotoGP, c’est bien pour ça que je suis double-champion du monde (Moto3 en 2014, Moto2 en 20219, NDLR), mais il faut le prouver en piste. J’ai pris cette décision car je crois pouvoir bien faire. »

2023 sera aussi la première saison MotoGP d’Alex Marquez chez un constructeur rival à celui de son grand frère Marc. « Il m’a demandé ce que je voulais, si je me voyais chez Honda ou pas. J’ai dit que j’avais besoin d’un changement, j’ai pris la décision et il m’a soutenu, comme un frère », a-t-il expliqué.

Il reste maintenant neuf courses à l’homme de Cervera sur la Honda RC213V, avant de découvrir sa nouvelle monture au test de Valence, en novembre. « J’ai un contrat avec Honda et je serai professionnel, je me donnerai à 100 % jusqu’au bout », promet-il.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Braccini
1 mois il y a

J’envoie mes sincères condoléances à l’équipe Gresini !!

[…] A. Marquez chez Gresini : « J’avais besoin d’un changement » […]

[…] A. Marquez chez Gresini : « J’avais besoin d’un changement » […]

[…] A. Marquez chez Gresini : « J’avais besoin d’un changement » […]

[…] A. Marquez chez Gresini : « J’avais besoin d’un changement » […]

[…] A. Marquez chez Gresini : « J’avais besoin d’un changement » […]