Aragon, MotoGP (FP1) : Espargaro leader, 3 pilotes en un dixième



Aleix Espargaro débute le Grand Prix d’Aragon avec le meilleur temps de la première séance d’essais libres, devant un peloton de pilotes qui se tient en seulement quelques dixièmes. Johann Zarco (5ème) et Fabio Quartaaro (8ème) sont dans le top-10. 

Battu par Fabio Quartararo et Francesco Bagnaia ces dernières semaines, Aleix Espargaro a besoin de battre ses deux adversaires dans la course au titre au MotorLand Aragon, ce week-end. Sur son circuit fétiche, l’Espagnol a lancé son Grand Prix de la meilleure des manières en signant le meilleur temps de la première séance d’essais libres (FP1). Une chute au virage 16, au bout de la plus longue ligne droite de la piste, a légèrement contrarié ses plans, mais son 1’48.686 était déjà fait et n’a été battu par personne.

Le leader de la matinée devance de seulement 12 millièmes l’homme en forme du moment, Francesco Bagnaia, vainqueur des quatre dernières courses en date. Monté sur la plus haute marche du podium en Aragon en 2020, Alex Rins complète le top-3 devant Takaaki Nakagami, poleman ici deux ans plus tôt. Aprilia, Ducati, Suzuki, Honda : la FP1 se conclut avec quatre constructeurs aux quatre premières places.

Meilleur français de la séance, Johann Zarco vient compléter le top-5 à moins de 2 dixièmes du leader. Les écarts sont extrêmement serrés puisque le top-10 se tient en moins d’une demi-seconde, sur l’une des pistes les plus longues du calendrier. On y retrouve Enea Bastianini (6ème), la première KTM de Miguel Oliveira (7ème) ainsi que les Yamaha officielles de Fabio Quartararo (8ème) et Franco Morbidelli (9ème). Le Niçois a tiré tout-droit à plusieurs reprises et était visiblement agacé à l’issue de la session.

De retour sur un Grand Prix pour la première fois depuis 110 jours, Marc Marquez (11ème) a bouclé 18 tours et s’inscrit dans la première partie du classement, bien qu’il soit resté en 1’49. L’Espagnol jure que son objectif du week-end n’est pas de rouler devant, mais de travailler sur sa récupération physique. L’autre revenant, son compatriote Joan Mir (17ème), reprend lui aussi ses marques avec la Suzuki, après avoir manqué le Grand Prix de Saint-Marin. Il finit juste derrière Cal Crutchlow, qui terminera la saison en lieu et place d’Andrea Dovizioso, parti à la retraite.

Les conditions météo de la deuxième séance d’essais libres, cet après-midi, devraient être bonnes. De quoi s’attendre à de grandes améliorations, après une matinée où les meilleurs ont roulé à 2,3 secondes du record absolu du circuit.

GP d’Aragon – FP1 MotoGP :

Cinq questions qui animent la fin de saison MotoGP 2022

✪ GP-Inside vous est utile ? Donnez-nous la chance de continuer à l’être en devenant Premium ! Soutenez notre travail, Gagnez nos concours, Accédez à tout notre contenu, Aidez-nous à nous passer de publicité et Renforcez notre indépendance : Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires