Aragon, SBK (1) : Rea d’un rien devant Bautista !



Deux ans et demi après sa dernière victoire, Alvaro Bautista rêvait d’un retour sur la plus haute marche du podium en Aragon. Mais Jonathan Rea était plus fort, et a remporté face à lui une ouverture de championnat titanesque.

De la bagarre à tous les étages, un suspense de bout en bout et une course d’anthologie : le championnat du monde Superbike 2022 est parti sur les mêmes bases que celles qui ont régalé les spectateurs tout au long de la saison 2021. La première manche de l’année a donné lieu à un scénario dantesque, et un combat titanesque.

Le duel Toprak Razgatlioglu/Jonathan Rea, qui a animé 2021, reprend de plus belle dès les premiers mètres de la course. Les deux hommes s’échangent la première place, avec derrière eux les Ducati d’Alvaro Bautista et de Michael Ruben Rinaldi. Derrière, le reste du peloton commence déjà à être distancé.

Le round d’observation d’Alvaro Bautista se termine au sixième tour, moment choisi pour passer à l’attaque et prendre les commandes. Jonathan Rea réplique. Moins à l’aise sur une Yamaha qui n’est pas au mieux au Motorland Aragon, Toprak Razgatlioglu s’accroche grâce aux multiples dépassements de ses adversaires. Mais le Turc comprend qu’à moins d’un incident, il va devoir se contenter de la troisième place.

De retour chez Ducati après deux campagnes difficiles avec Honda, Alvaro Bautista rêve d’une victoire d’entrée de jeu. Le vice-champion du monde 2019 fait plus que tenir tête à Jonathan Rea : il semble un poil meilleur. Mais le Britannique le harcèle pour l’empêcher de s’échapper. Et, après avoir repris la tète à trois tours de l’arrivée, parvient même à créer un petit gap.

L’écart se compte en dixièmes, mais n’approche pas la seconde. Dans un ultime effort, Alvaro Bautista revient au contact dans le dernier tour, puis double Jonathan Rea dans la ligne droite. Mais la Kawasaki lui repasse devant dans le gauche qui suit, et coupe l’arrivée 90 millièmes avant la Ducati.

Déjà vainqueur de l’ouverture du championnat au Motorland Aragon en 2021, Jonathan Rea fait de même à l’issue d’un combat de toute beauté. Battu d’un fil, Alvaro Bautista signe néanmoins son meilleur résultat depuis la deuxième manche du Qatar, en octobre 2019. Toprak Razgatlioglu ne pouvait faire mieux que troisième et prend de bons points en attendent des jours meilleurs pour sa Yamaha.

Arrivé dix secondes après les deux leaders, Michael Ruben Rinaldi finit quatrième, tandis qu’Andrea Locatelli complète le top-5. Les nouveaux pilotes Honda, Iker Lecuona et Xavi Vierge, terminent leur première course WorldSBK à d’honorables sixième et septième positions. Le surprenant ukrainien Illia Mykhalchyk, présent pour remplacer le blessé Michael van der Mark, s’adjuge une huitième place synonyme de meilleur pilote BMW.

Lui aussi au guidon d’une M1000RR, Loris Baz (11e) manque le top-10 d’une demi-seconde derrière Eugene Laverty. Son compatriote français, Lucas Mahias, prend les points de la quatorzième place. Victime de divers problèmes techniques depuis le début du week-end, Christophe Ponsson (19e) a fait ce qu’il pouvait pour figurer parmi les vingt premiers.

WorldSBK Aragon – 1ère manche Superbike :

Championnat WorldSBK après Aragon (1ère manche) : 1. Jonathan Rea 25 pts, 2. Alvaro Bautista 20 (-5), 3. Toprak Razgatlioglu 16 (-9), 4. Michael Ruben Rinaldi 13 (-12), 5. Andrea Locatelli 11 (-14)…

Loris Baz : « Je ne pouvais pas rater une telle opportunité »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Denis NERET
1 mois il y a

Quel spectacle… A 3 !

WSBK 2022 - Match Rea-Razgatlioglu-Bautista.jpg