Argentine : Morbidelli a crevé



Une crevaison est à l’origine de l’abandon de Franco Morbidelli lors du Grand Prix d’Argentine.

Aux difficultés de Yamaha s’ajoutent les épisodes de mésaventures. Certes, Franco Morbidelli ne faisait pas partie des candidats aux premières places à Termas de Río Hondo, mais il espérait quand même ramener quelques points d’Amérique du sud.

Quinzième sur la grille, le vice-champion du monde MotoGP 2019 a connu un début de course difficile, descendant jusqu’à la vingtième place. Il entamait une remontée quand, au sixième tour, il a dû se mettre sur le côté et mettre un terme à son dimanche. La raison : une crevaison.

« C’est pas de chance…, a-t-il réagi une fois l’épreuve terminée. Nous n’étions pas à une bonne position, mais nous remontions. Au warm-up j’ai senti que j’avais passé un bon cap avec la moto, donc j’aurais été en mesure de revenir, mais il y a eu cette crevaison et j’ai dû m’arrêter. »

Ce résultat blanc, son premier depuis le Grand Prix d’Algarve 2021, fait reculer Franco Morbidelli au douzième rang du championnat. Il aura l’occasion de se refaire dans quelques jours à Austin, pour le Grand Prix des Amériques.

Argentine, Quartararo (8e) : « Des premiers tours cauchemardesques »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Crédit: Lien source […]