Argentine, MotoGP (FP1) : Invraisemblable Nakagami, Quartararo commence bien



Forfait il y a encore quelques heures, Takaaki Nakagami termine la première séance d’essais libres du Grand Prix d’Argentine au sommet du classement. Longtemps en tête, Fabio Quartararo (2e) est son premier adversaire. Johann Zarco (15e) va devoir gagner quelques dixièmes en FP2 pour éviter un passage en Q1.

Il aura fallu attendre longtemps, plus longtemps que prévu, pour voir les pilotes MotoGP en piste à Termas de Río Hondo. Trois ans presque jour pour jour depuis la dernière visite du paddock en Argentine, en 2019, avant que l’épidémie de Covid-19 ne vienne gâcher la fête des saisons suivantes. Et un jour de plus qu’initialement annoncé ce week-end, en raison du retard d’un avion qui contenait le matériel de plusieurs équipes.

La première des trois journée du Grand Prix a été annulée, mais l’épreuve est bien sur les rails, et les 24 membres de la catégorie reine sont entrés en piste à 12h35, heure locale, pour une première séance d’essais libres longue d’une heure. Quinze minutes de plus que d’habitude, comme ce sera le cas en FP2, afin de rattraper partiellement les 70 minutes perdues par les annulations des FP3 et FP4. Le warm-up du dimanche durera lui 40 minutes, le double d’un week-end normal.

Takaaki Nakagami, lui, n’aurait pas dû être de la partie. Testé positif au Covid-19 il y a quelques jours, il était annoncé forfait jusqu’à ce qu’un résultat négatif, vendredi, ne le fasse sauter dans le premier avion pour l’Amérique du sud. Il est arrivé à Termas de Río Hondo samedi matin, avec peu d’heures de sommeil. Et le voilà au sommet de la hiérarchie, avec un chrono proche des 1’38 (1’39.028). Quelle histoire !

Le Japonais est le seul à avoir battu le 1’39.155 précédemment réalisé par Fabio Quartararo (2e), et qui a donné du fil à retordre à pas mal de pilotes. Le Français a passé toute la séance dans le groupe des leaders, et lance son week-end argentin du bon pied. De même que les frères Espargaro Pol (3e) et Aleix (4e), aux mêmes positions que celles où ils ont terminé le Grand Prix du Qatar, un mois plus tard. Les deux hommes ne sont séparés que d’un petit millième.

Impressionnant meilleur rookie sur sa GP21, Marco Bezzecchi (5e) complète le top-5 et fait office de meilleur pilote Ducati. Il est même le seul représentant de la marque italienne dans le top-10 provisoirement qualificatif pour la Q2 : tous les autres, d’Enea Bastianini (11e) à Jorge Martin (20e) en passant par Francesco Bagnaia (12e), Johann Zarco (15e), Luca Marini (16e), Jack Miller (17e) et Fabio di Giannantonio (19e), sont menacés par un passage par la séance de repêchage. Il leur faudra gagner des places en FP2 pour s’éviter cet exercice.

Incisif sur un circuit où il a déjà obtenu un podium en MotoGP, Alex Rins (6e) fait le boulot, et son coéquipier Joan Mir (10e) intègre la partie du classement qui lui permettrait d’aller en Q2. C’est aussi le cas du vainqueur de l’épreuve d’Indonésie, Miguel Oliveira (7e), et d’un Brad Binder (9e) que l’on commence à voir de plus en plus dans le bon wagon aux essais. Entre eux, Maverick Viñales (8e) s’offre un surprenant résultat qu’il devra confirmer dans les prochaines heures.

Six marques aux sept premières places, un top-10 qui se tient en 4 dixièmes et 19 pilotes en moins d’une seconde : le Grand Prix d’Argentine n’a peut-être pas débuté « normalement », mais le spectacle est lui bien arrivé à l’heure à Termas de Río Hondo.

GP d’Argentine (Termas) – FP1 MotoGP :

✪ GP-Inside n’existerait pas sans ses abonnés. Intégralité des articles, version sans pub, concours à chaque GP […] Soutenez notre travail pour seulement 2€/mois, abonnez-vous et vivez la saison 2022 au cœur du MotoGP ! Devenir Premium

Argentine, Samedi : Programme, Horaires TV

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires