Australie, Marquez : « La Honda 2022 me rend confus »



Marc Marquez roule ce week-end sur un tracé de Phillip Island où il est le dernier vainqueur en date en MotoGP. Il continue à être focalisé sur sa condition physique, après avoir eu besoin de temps pour se remettre du Grand Prix de Thaïlande. « Si je sens un pas en avant là-dessus, il y en aura un sur mes performances. »

Propos recueillis lors de la conférence de presse du Grand Prix d’Australie.

De retour à Phillip Island après une petite pause qui a fait du bien : « C’est bien d’être de retour en Australie parce que c’est l’un de mes circuits préférés, mais c’est le genre de circuit sur lequel il faut rester bien. Si vous vous battez contre la moto, contre les trajectoires et que vous ne roulez pas correctement, alors vous luttez beaucoup et cela devient de plus en plus difficile à chaque tour. Il semble que la météo sera également délicate mais il est important pour moi de faire un pas en avant sur ma condition physique, surtout après la Thaïlande, j’ai mis beaucoup de temps à récupérer pendant la semaine où j’étais à la maison. Maintenant je me sens mieux, on dirait que les muscles vont bien. Pour moi, ce sera l’objectif principal du week-end. Bien sûr, si je sens un pas en avant sur ma condition physique, je sentirai un pas en avant sur mes performances. »

À quoi s’attendre avec la nouvelle Honda : « Cette Honda 2022 est une Honda qui me rend un peu confus. Parfois, je m’attends à avoir beaucoup de difficultés et puis, pour une raison quelconque, nous allons mieux. Théoriquement, ici nous allons avoir un peu de mal, mais d’un autre côté, c’est l’un de mes circuits préférés, donc nous verrons. Nous allons commencer avec une mentalité positive et puis pendant le week-end nous verrons où nous en sommes. C’est aussi un week-end où je dois essayer certaines choses pour l’avenir, ce qui peut affecter un peu le week-end, mais c’est le moment de le faire. »

L’aide de l’Australien Michael Doohan : « Avec Mick, nous avons eu de nombreux appels téléphoniques. Surtout avant la quatrième opération, j’ai beaucoup parlé avec lui parce que j’avais beaucoup de doutes en tête, mais il m’a donné un conseil, parce qu’il était dans une situation similaire avec la jambe. Il m’a dit : ‘Peut-être que tu ne pourras plus rouler de la même manière qu’avant, mais tu peux rouler d’une manière différente et être compétitif.’ Et c’est ce que j’essaie de faire, pas à pas. Déjà en Thaïlande j’ai senti un pas en avant. C’est vrai que ces prochaines courses seront importantes, mais le moment le plus important sera l’hiver prochain, où je dois bien m’entraîner, régler les choses que je veux régler pour être compétitif en 2023. Ensuite, comme le dit Mick, l’avenir vous répondra. »

Quartararo défend Marquez : « Tout pilote doit se battre pour gagner »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Ansetta
1 mois il y a

>>>>>> Bienvenue dans le meilleur Club intime – – – – http://alturl.com/umbja