Barcelone, Quartararo (1er) : « Le meilleur moyen d’aller décrocher le titre… »



Intouchable, Fabio Quartararo a remporté le Grand Prix de Catalogne sans grande difficulté. Très heureux de cette course bien maîtrisée, le Français a vu sa stratégie payer. Au-delà de la victoire, le pilote Yamaha réalise une très bonne opération au championnat.

Seul au monde. Fabio Quartararo n’a pas vu beaucoup de pilotes à ses côtés ce dimanche, sur la piste de Barcelone. Et pour cause : le champion du monde a pris la tête de la course dès le premier virage sans jamais la lâcher. Au-dessus du lot, le Français a appliqué son plan à la lettre.

« Je voulais faire un bon départ pour m’échapper directement. J’aurais pu tourner plus à la corde mais j’aurais dû défendre au T2. Ensuite, mon objectif était de pousser pendant cinq tours afin de creuser un écart. C’était risqué car j’aurais pu trop utiliser mes pneus mais ça a payé. Je ne pensais pas être aussi rapide et constant. »

Au fur à mesure des tours, les adversaires de Fabio Quartararo voyaient sa M1 s’éloigner de plus en plus. Si, de l’extérieur, sa victoire semblait facile, il n’en était rien de l’intérieur. « Quand tu es devant, c’est super long. Tu penses à des choses auxquelles tu ne devrais pas songer sur une moto. »

Alors comment expliquer une telle suprématie sur la piste catalane ? « Je me sens super bien sur la moto. Quand je démarre, j’ai l’impression que rien ne peut m’arrêter. Quand je fais un bon départ, si je sens que j’ai un bon rythme, c’est parti. »

Rejoint sur le podium par Johann Zarco, le pilote Yamaha s’est dit « très heureux » de pouvoir faire résonner la Marseillaise devant des milliers de fans, en bonne partie des Français. 

Il le reconnaît lui-même, la prolongation de son contrat chez Yamaha, et la perspective d’avoir un futur clair, ne lui ont pas enlevé de la pression. « Cela n’a rien changé dans ma préparation du week-end. Je reste avec eux et j’en suis très content. Mais même si je n’avais rien annoncé, j’aurais eu le même résultat aujourd’hui. »

Les chutes de Francesco Bagnaia et d’Enea Bastianini, couplées à l’erreur d’Aleix Espargaro, profitent à Fabio Quartararo, qui augmente son avance au championnat. « Le meilleur moyen de remporter le titre, c’est de faire premier ou deuxième à chaque course. J’ai des adversaires très forts donc ce n’est pas facile. Je suis constant comme en 2021 mais je me sens encore plus confiant au guidon de la moto. »

Alors si El Diablo est encore plus en confiance, le rattraper ne sera pas tâche facile pour les autres pilotes. Patience tout de même : il reste encore une moitié de saison avant, peut-être, d’aller décrocher une deuxième étoile.

Barcelone, Championnat : Quartararo fait une très bonne opération

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires