Dakar 2023 : que retenir de la première semaine ?



Après une semaine de compétition, les pilotes du Dakar 2023 ont eu le droit à une journée de repos dans la capitale saoudienne, Riyadh. L’occasion de revenir sur les événements marquants de ces huit premiers jours.

Huit vainqueurs différents en huit jours !

Un seul mot peut définir le plateau moto 2023 du Dakar : homogène. Lors des huit jours de compétition, huit pilotes ont levé les bras sur la ligne d’arrivée. Toby Price, Ricky Brabec, Mason Klein, Daniel Sanders, Joan Barreda, Adrien Van Beveren, Luciano Benavides et Ross Branch ont tour à tour gagné une étape. Une liste à laquelle plusieurs noms pourraient s’ajouter car d’autres motards sont passés proches de la victoire, à l’instar de Skyler Howes ou Pablo Quintanilla. Du spectacle tous les jours pour le plus grand bonheur des suiveurs du rallye qui profitent de cette bagarre dans le désert saoudien.

Écarts minimes au général

La conséquence de ce changement de vainqueur chaque jour et qu’aucun pilote n’est capable de faire la différence au général. Le leader du classement Skyler Howes, qui ne s’est même pas imposé, compte seulement 1’13 d’avance sur ses deux poursuivants, Kevin Benavides et Mason Klein. Il faut même attendre la neuvième place du général pour voir un écart supérieur à dix minutes. Joan Barreda, 8e, ne compte que 7’21 de retard sur le leader. Impossible donc de prévoir le vainqueur final.

Adrien Van Beveren idéalement placé

Pour sa première participation au Dakar sur une Honda, Adrien Van Beveren s’en sort très bien. L’ancien pilote Yamaha pointe au 6e rang du général avec 2’49 de débours sur Skyler Howes. Le Français s’est imposé lors de l’étape 5 et semble bien gérer l’enchaînement des jours. Entre attaque et prises de risques mesurées, le tricolore a une bonne position pour prétendre à la victoire finale. Après sa 4e place en 2022, serait-ce l’année d’Adrien Van Beveren ? Réponse dimanche prochain. 

Sam Sunderland abandonne dès la première étape

Le tenant du titre n’aura pas eu l’occasion de défendre sa couronne. Tombé dès la première étape, Sam Sunderland a dû renoncer à ses rêves d’une troisième victoire. Le pilote GasGas a chuté au kilomètre 52 dimanche dernier et a été évacué par hélicoptère vers l’hôpital de Yanbu. Le Britannique souffrait de douleurs dorsales. 

Le prodige Mason Klein en action

21 ans et déjà devant ! Mason Klein est l’attraction de cette première semaine du Dakar. Le prodige californien s’est immédiatement montré à son avantage en remportant la deuxième spéciale. Le pilote KTM aurait pu même être leader du général s’il n’avait pas écopé d’une pénalité de deux minutes pour excès de vitesse, lors de la huitième étape. Toujours à fond, la jeunesse et l’insouciance de l’Américain lui permettent de jouer devant. Attention à ne pas confondre vitesse et précision car sur le Dakar cela ne pardonne pas. 

Dakar 2023 : Adrien Van Beveren, 5e de l’étape : « Mason Klein prenait tous les cailloux à fond »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires