Eric Granado débarque en WorldSBK !



Eric Granado représentera le Brésil sur le championnat du monde Superbike 2023. Le champion d’Europe Moto2 2017, deuxième de la coupe du monde MotoE 2022, pilotera la Honda de l’équipe MIE.

Publication Dorna WorldSBK : Granado de retour chez MIE Honda pour 2023

Eric Granado sera de retour en Championnat MOTUL FIM World Superbike pour 2023 avec MIE Racing Honda, structure avec laquelle il avait fait ses débuts lors de la saison 2020. Granado a donc de l’expérience en WorldSBK, mais il a aussi couru en Championnat d’Espagne Superbike ainsi qu’en MotoE™, catégorie dans laquelle il officiera également en 2023.

Granado court en Coupe du Monde MotoE™ depuis 2019. Il y compte dix victoires et 14 podiums en 32 courses. Il affiche une deuxième place comme meilleur résultat au général acquise en 2022 après avoir rivalisé face à Dominique Aegerter qu’il retrouvera d’ailleurs sur la grille du WorldSBK l’an prochain.

En 2021, Granado a évolué en Championnat d’Espagne Superbike et il a terminé cinquième avec cinq podiums. Ses débuts en WorldSBK ont eu lieu un an plus tôt au sein de l’équipe MIE Racing Honda à Estoril. Il a inscrit un point au terme de la Course 1. Avant cela, il a fait ses armes en Championnat FIM CEV Moto2™ qu’il a gagné en 2017. Granado a aussi roulé dans les Championnats du Monde Moto2™ et Moto3™, respectivement en 2012 et 2013. « Je suis très heureux de disputer ma première saison en World Superbike en 2023, confie-t-il. Tout d’abord, je tiens à remercier Midori, Honda et tous les sponsors qui m’ont donné cette opportunité. Cela faisait longtemps que mon objectif était d’accéder au World Superbike. J’ai remporté quatre titres au Brésil et j’ai couru en Espagne ces deux dernières saisons. C’est une catégorie que je connais, même si, bien sûr, le mondial est à un niveau plus élevé. J’ai participé à un Round avec MIE Racing Honda en 2020 au Portugal et j’ai apprécié, j’ai aimé voir comment l’équipe travaillait et Midori m’a fait me sentir vraiment le bienvenu. »

« Nous avons réfléchi pour tenter de travailler ensemble et nous y sommes arrivés. Je pense que c’est une grande opportunité pour moi et ma carrière, et je suis sûr que nous disposerons d’une moto compétitive et que nous pourrons tous travailler ensemble avec Honda pour améliorer la machine. Ce sera un défi de taille à relever, de se battre avec des pilotes rapides et de niveau mondial, mais je vais essayer d’apprendre beaucoup d’eux et de donner le meilleur de moi-même pour obtenir de bons résultats chaque week-end, avec l’objectif d’arriver à la fin de la saison en sachant que j’ai fait du bon travail. J’espère que les fans brésiliens me soutiendront, cela fait tellement d’années qu’un Brésilien n’a pas couru dans le Championnat du Monde et j’espère représenter mon pays au mieux. »

Midori Moriwaki, Team Principal, d’ajouter : « Je suis absolument ravie d’accueillir Éric dans l’équipe MIE Racing Honda. Nous avons eu la chance de travailler avec Éric lorsqu’il a rejoint le MIE Racing Honda Team pour la dernière manche de la saison 2020 à Estoril. Il a terminé dans le Top 15 de la Course 1 et près des points dans la Course 2, ce qui était vraiment impressionnant. Le talent qu’il a montré, sa vitesse, son professionnalisme, et surtout son attitude positive, sont des valeurs clés pour moi et je pense qu’il s’intégrera parfaitement dans la structure du MIE Racing Honda Team. Une structure qui sera aussi appliquée à son équipe technique et à son équipe de direction pour continuer à grandir et à s’améliorer au niveau suivant. Je tiens également à remercier chaleureusement Tati pour ces deux années extraordinaires passées ensemble, pour son travail acharné et son engagement total envers l’équipe. Nous lui souhaitons le meilleur pour son avenir. »

L’Amérique du Sud a un passé riche en WorldSBK. Le Colombien Yonny Hernandez a marqué des points lors de sa seule saison WorldSBK en 2018, tandis que récemment, des pilotes argentins et chiliens ont fait leur apparition comme Leandro « Tati » Mercado, qui quitte l’équipe MIE Racing Honda, et Maximilian Scheib, qui ont tous les deux marqué des points et ont été des prétendants au Top 10. Sans oublier Alex Barros, vainqueur à Imola (Course 1), seul Brésilien à compter une victoire en WorldSBK. En outre, l’Argentine a accueilli la première manche du WorldSBK en Amérique du Sud en 2018 et est prête à clôturer la saison 2023.

Monde, national, pré-GP… Les champions 2022 de la Vitesse

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Valliana
1 mois il y a

>> Bienvenue dans le meilleur Club intime – – – – http://alturl.com/e662h