Le Mans, Espargaro : « Mettre en pratique ce qu’on a trouvé »



Huitième au Mans en 2021, Pol Espargaro estime avoir progressé depuis et travaillera à obtenir un meilleur résultat ce week-end.

Onzième à Jerez le 1er mai dernier, Pol Espargaro a besoin de retrouver les avant-postes. Pour son compteur de points, qui commence à accuser du retard par rapport aux leaders du championnat – 54 points de moins que la tête occupée par Fabio Quartararo –, mais aussi afin de se mettre en bonne posture sur le marché des transferts. Alors que les négociations s’intensifient, sa place chez Honda n’est pas assurée.

Ses trois derniers Grands Prix de France se sont terminés dans le top-10, dont celui de 2021 fini 8e. Il aborde l’édition 2022 avec un certain optimisme. « L’année dernière, je pense que Le Mans a été l’un des premiers week-ends où nous avons vraiment pu commencer à montrer notre potentiel. Je sais comment la moto et moi-même nous sommes améliorés depuis, donc j’ai hâte d’y retourner et de mettre en pratique ce que nous avons trouvé pendant le test (de Jerez) », commente-t-il.

Le circuit Bugatti est l’un de ceux qui réussissent le mieux à Pol Espargaro. Outre sa victoire en 125cc (2010), il y a obtenu de bons résultats lors de ses passages en MotoGP, avec la Yamaha (4e, 7e et 5e de 2014 à 2016) comme la KTM (6e en 2019 puis 3e en 2020). « J’ai fait de bonnes courses au Mans, les conditions plus fraîches et les niveaux d’adhérence élevés conviennent très bien à mon style de pilotage », détaille Polyccio.

Mais le champion du monde Moto2 2013, qui n’a plus brillé depuis son podium au Qatar, début mars, tient à éviter l’excès de confiance. « Le MotoGP est très proche en ce moment donc nous ne pouvons pas compter sur le passé. Nous devons bien travailler dès le début du week-end, bien se qualifier et se battre dur pendant la course. »

Pol Espargaro, victime indirecte du retrait de Suzuki

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
fred-bear
6 mois il y a

l’inénarrable pol l’asperge (traduction espagnol français), un vrai comique, un bouffon, qu’il aille faire du CEV c’est son niveau

Jean Michel Rousseau
6 mois il y a
Répondre à  fred-bear

Gros con