Les espoirs du MotoGP (1/10) : Celestino Vietti



Dix jours, dix pilotes : durant la trêve estivale 2022, GP-Inside vous fait découvrir dix pilotes qui pourraient faire les beaux jours du MotoGP dans les années à venir. Premier épisode avec l’Italien Celestino Vietti. Actuel leader du championnat du monde Moto2, le membre de la VR46 Riders Academy est parmi les prochains à pouvoir faire la bascule faire la catégorie reine.
Bio express : 
Nom : Celestino Vietti
Date de naissance : 13/10/2001 (20 ans) à Cirié (Italie)
Catégorie : Moto2
Équipe : Mooney VR46 Racing Team
Numéro : 13

Courses : 67 (38 en Moto3, 29 en Moto2)
Victoires : 5 (2 en Moto3, 3 en Moto2)
Podiums : 13 (8 en Moto3, 5 en Moto2)
Poles : 3 (1 en Moto3, 2 en Moto2)
Meilleurs tours : 5 (2 en Moto3, 3 en Moto2)
Meilleur classement général :
– Moto3 : 5e (2020)
– Moto2 : 12e (2021)

Parcours antérieur :

Après deux saisons en championnat du monde Moto3 junior (CEV), Celestino Vietti profite de la blessure de Nicolo Bulega pour faire ses grands débuts en Moto3 en 2018. Avec le Sky Racing Team VR46, il obtient son premier podium dès sa deuxième course, une troisième place au Grand Prix d’Australie. L’Italien est ensuite titularisé par le même team pour la saison 2019. Il monte trois fois sur le podium (Espagne, Catalogne et Japon) et signe sa première pole position en championnat du monde en Thaïlande.

Celestino Vietti s’offre son premier succès en Styrie en 2020, avant de gagner à nouveau en France. Cinquième au championnat après avoir été l’un des protagonistes de la lutte pour le titre, il accède au Moto2 en 2021 avec le Sky Racing Team VR46. Au guidon d’une Kalex, l’Italien réalise une bonne fin de saison avec trois top-6 sur les trois dernières courses. Le rookie a appris et va bien performer l’année suivante.

Saison actuelle : 1er du championnat (146 points)

Une année pour apprendre, une année pour gagner ! Dès le début de la saison, Celestino Vietti a appliqué ce dicton. L’Italien a remporté sa première course Moto2 dès l’ouverture de la saison au Qatar. Il a ensuite enchaîné par un podium en Indonésie avant de gagner à nouveau en Argentine. En Catalogne, Celestino Vietti s’imposait au finish au terme de deux derniers virages de folie. Au-delà de ses belles performances, le protégé de la VR46 Riders Academy impressionne par son aisance quand il est dans un bon jour.

Quand il est plus en difficulté, le N°13 trouve toujours des ressources pour sauver les meubles. Qualifié à une décevante onzième place aux Pays-Bas, il a su jouer des coudes pour aller décrocher une quatrième place qui lui permet de garder les commandes du championnat avant la trêve.

Pourquoi peut-il prétendre au MotoGP ?

À mi-saison, Celestino Vietti est l’un des favoris pour le titre, même s’il est à égalité avec Augusto Fernandez en tête du classement général. En grande forme actuellement, l’Espagnol est cependant moins constant que son rival lorsqu’il traverse des périodes difficiles. L’Italien sait limiter la casse dans les mauvais jours pour aller chercher des points cruciaux dans sa quête. Le pilote du Mooney VR46 Racing Team est un talent sur lequel certaines équipes de la catégorie reine pourraient se pencher.

Luca Marini et Marco Bezzecchi vont rester dans la section MotoGP du Mooney VR46 Racing Team. Protégé par la VR46 Riders Academy, Celestino Vietti pourrait donc, à court terme, souffrir du fait que le marché des transferts soit bloqué. Sa dernière opportunité semble être celle de rejoindre le team satellite RNF, qui roulera avec des Aprilia RS-GP en 2023.

S’il parvenait à remporter le titre en Moto2, l’actuel leader du championnat devra peut-être patienter plus longtemps avant d’accéder à la catégorie reine. Mais son sens de la course, sa capacité d’adaptation et sa vitesse sont autant d’atouts qui devraient, tôt ou tard, le mener en MotoGP.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Les espoirs du MotoGP (1/10) : Celestino Vietti […]

[…] Les espoirs du MotoGP (1/10) : Celestino Vietti […]

[…] Espoirs MotoGP (1/10) : Celestino Vietti […]

Denis N.
30 jours il y a

Une excellente idée, cette série !

[…] Les espoirs du MotoGP (1/10) : Celestino Vietti […]