Marc Marquez tout proche de sa plus longue période sans victoire



Incertain pour le Grand Prix de France, Marc Marquez n’a plus gagné depuis le Grand Prix d’Émilie-Romagne 2021. Il connaîtra sa plus longue période de disette en MotoGP s’il ne gagne pas au Mans ce week-end.

Marc Marquez sera-t-il au Grand Prix de France ? La réponse devrait nous être délivrée ce mardi 9 ou mercredi 10 mai. Blessé à la main depuis sa chute à Portimao, le 26 mars dernier, l’octuple champion du monde n’est plus monté sur sa Honda RC213V depuis. Il a manqué les épreuves de Termas de Rio Hondo, d’Austin et de Jerez. L’absence de photos et vidéos le montrant à moto incite à craindre un nouveau forfait au Mans.

Venu inaugurer une exposition en marge du Grand Prix d’Espagne, fin avril, il a expliqué qu’il fallait laisser du temps au temps pour revenir à 100 %. Et, surtout, qu’une nouvelle chute sur la main pourrait mettre un terme à sa carrière. Une carrière dont le compteur de succès est bloqué à 85 depuis le Grand Prix d’Émilie-Romagne 2021, le 24 octobre 2021.

Ce dimanche 14 mai 2023, au départ de la course du Mans, Marc Marquez en sera à 567 jours depuis sa dernière victoire. S’il ne gagne pas au circuit Bugatti, il faudra alors attendre, au moins, le Grand Prix d’Italie au Mugello, le 11 juin. Cela ferait alors 595 jours, et ce serait du jamais vu dans sa carrière en MotoGP.

La plus longue période de disette du pilote Honda est jusqu’à présent de 581 jours, temps passé entre les Grands Prix de Valence 2019 et d’Allemagne 2021. Entre ces deux moments, il a connu sa grave blessure au bras droit du Grand Prix d’Espagne 2020, l’année blanche en termes de résultats, les multiples opérations pour résoudre le problème, et enfin le retour au sommet au Sachsenring. Il a ensuite triomphé à Austin quelques semaines plus tard, et donc à Misano.

Ces 595 jours constitueraient aussi un record depuis sa première victoire en Grand Prix, en Italie en 2010, en catégorie 125ccc. Vainqueur au Mugello cette année là, Marc Marquez avait gagné 784 jours après son premier départ, pris le 13 avril 2008 à Estoril, au Portugal. Le Portugal, aujourd’hui le pays de sa dernière course en date. Jusqu’à quand ?

« C’était trop risqué » : Marquez s’explique à Jerez

6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Loïck
9 mois il y a

« L’absence de photos et vidéos le montrant à moto incite à craindre un nouveau forfait au Mans. ». Où est la logique de cette réflexion? Il ne peut pas reprendre le guidon sans avoir passé son examen médical ce mardi à Madrid!

Donc si l’examen se passe bien, il roulera surement un peu mercredi mais il ne peut pas avant sans le feu vert des médecins et cela ne veut pas dire qu’il sera forfait.

Guiton
9 mois il y a
Répondre à  Loïck

Il ne peut pas reprendre sa MotoGp sans le feu vert médical. Mais il roule souvent avec d’autres motos avant de remonter sur son prototype et là ça n’est pas le cas… donc effectivement ce n’est pas très encourageant.

Limessa
9 mois il y a

Filles chaudes vous attendent sur – – – – – https://tinyurl.com/y9p4r96k

BRACCINI
9 mois il y a

Qu’il reste chez lui définitivement, le championnat est beaucoup plus chouette comme ça 😂 !!

Mulbaum
9 mois il y a
Répondre à  BRACCINI

Braccini le looser en bagnole qui donne son avis .Navrant

Guiton
9 mois il y a
Répondre à  BRACCINI

Le championnat serait plus intéressant avec un candidat aux podiums en moins?!?
Au contraire, tous les absents manquent au championnat : Bastianini, Oliveira, M.Marquez et même P.Espargaro qui aurait sûrement performé comme les ktm officielles.
T’es juste aveuglé par ta haine.