Morbidelli rassure : « Je serai pilote Yamaha en 2023 »



Franco Morbidelli ne sera « pas affecté sur le court terme » par les bouleversements actuels sur le marché des transferts MotoGP, a-t-il rassuré pendant le Grand Prix de France.

Privé de podium depuis plus d’un an, Franco Morbidelli ne compte que 18 points à l’issue des six premières épreuves de la saison 2022. Outre une 7e place sur le mouillé à Mandalika, toutes ses courses se sont terminées au-delà du top-10 cette année. Pendant que son coéquipier Fabio Quartararo mène le championnat, lui n’occupe que la 16e place.

Ces mauvais résultats peuvent-ils compromettre sa place dans l’équipe d’usine Yamaha en 2023 ? Non, a récemment rassuré répondu son patron, Lin Jarvis, à Speedweek. Et l’Italien en a remis une couche lorsque le sujet du marché des transferts a été abordé au Mans, ce jeudi.

Questionné sur l’état du mercato après la confirmation du souhait de Suzuki de partir, Franco Morbidelli répond à MotoGP.com : « Je serai pilote Yamaha l’an prochain, puis je ne sais pas, il faudra voir. Ce qui est sûr, c’est que le fait que deux bons pilotes (Alex Rins et Joan Mir, NDLR) se retrouvent sans guidon va remanier le marché des transferts, mais je ne vois rien qui m’affecte sur le court terme. »

Transféré des teams Petronas à Monster Energy en septembre 2021, à la faveur du divorce avec Maverick Viñales, Franco Morbidelli en avait profité pour prolonger son contrat de deux ans chez les Bleus. La deuxième M1 officielle est toujours sans pilote pour 2023. Son propriétaire actuel, Fabio Quartararo, est parti pour la conserver, bien qu’il n’ait pas encore donné de réponse positive à Yamaha.

Yamaha promet à Quartararo un meilleur package pour le signer jusqu’en 2024

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jerome BRACCINI
5 jours il y a

Quel dommage que Fabio n’ait pas un vrai coéquipier pour prendre des points à la concurrence.!!!

Jerome BRACCINI
5 jours il y a

Ils n’ont pas besoin de VRAIS bons pilotes chez Yamaha ? Quelle erreur de casting ! Ils ne pourront pas compter éternellement que sur notre cher Fabio !!