Mugello, Constructeurs : Ducati en train de tuer le suspense



L’avance de Ducati sur ses poursuivants continue de grandir au classement des constructeurs après sa victoire au Grand Prix d’Italie.

181 points marqués sur 200 possibles : le bilan de Ducati n’est pas parfait, mais pas loin. Le deuxième tiers de la saison 2022 a débuté au Mugello de la même manière que s’est terminé le premier, au Mans, quinze jours plus tôt : par une victoire d’une Desmosedici. Celle de Francesco Bagnaia, imparable à domicile. Deux autres, de Johann Zarco (quatrième) et Marco Bezzecchi (cinquième), sont rentrées dans le top-5. Les points ont été marqués par Pecco, mais il y avait du monde derrière pour en prendre en cas de défaillance devant.

Ce faisant, Ducati porte son avance au championnat des constructeurs de 54 à 59 unités par rapport à son dauphin, Yamaha. Les Bleus ont pu comoter sur Fabio Quartararo (deuxième) pour briller, et seulement sur lui : Darryn Binder (seizième), Franco Morbidelli (dix-septième) et Andrea Dovizioso (vingtième) ont terminé hors des points.

La médaille d’argent se joue entre la firme japonaise et sa rivale de Noale, Aprilia, arrivée troisième avec Aleix Espargaro au Mugello. Sept points les séparent, et un petit écart commence à se créer avec KTM. Les Oranges, que Brad Binder a porté au septième rang en Italie, se retrouvent à 22 longueurs du podium. Ils profitent du deuxième résultat blanc d’affilée de Suzuki pour prendre un peu d’air à cette quatrième place.

Toujours lanterne rouge, Honda s’est rapproché à 5 points de la marque d’Hamamatsu, grâce aux unités marquées par Takaaki Nakagami en Italie (huitième). Mais devant, Ducati est déjà à plus de 100 points. Et l’absence de Marc Marquez, qui ne reviendra peut-être pas en 2022, ne devrait pas aider le HRC.

MotoGP – Championnat Constructeurs après le GP d’Italie :
1. Ducati – 181 pts
2. Yamaha – 122 (-59)
3. Aprilia – 115 (-66)
4. KTM – 93 (-88)
5. Suzuki – 80 (-101)
6. Honda – 75 (-106)

Vous aimez notre travail ? ✪ GP-Inside n’existerait pas sans ses abonnés. Articles complets, version sans pub, concours […] Soutenez-nous pour seulement 2€/mois ou testez le mois à 3,5€, abonnez-vous et vivez la saison 2022 au cœur du MotoGP ! Devenir Premium

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Denis N.
1 mois il y a

Une Coupe Ducati… Comme attendue avec 8 motos au départ. Totalement prévisible, et nuisible.

Premel-cabic
1 mois il y a
Répondre à  Denis N.

Toutes les Ducati sont au moins rentrées dans les points je crois…Fabio fait les 122 points seul quasi…les championnats des pilotes et des équipes ont un sens , celui du constructeur aucun… tout à fait d accord avec vous.

ogier
1 mois il y a
Répondre à  Premel-cabic

Si Ducati n’avait pas mis à disposition d’autres motos, le GP ne serait plus !

danube
1 mois il y a
Répondre à  Denis N.

Jusque dans les années 2000; il n’y avait quasiment que des motos japonaises et une forte domination des Honda. Cà ne semblait choquer personne. Maintenant, il y a un rééquilibrage en faveur des motos européennes (ducati, aprilia et KTM).Cela me paraît fair-play. Aux japonais de réagir… S’ils en ont les moyens et l’envie.