Qatar : L’Aprilia plus proche que jamais de la victoire



En finissant à moins de 3 secondes d’Enea Bastianini, Aleix Espargaro a établi un nouveau record de proximité avec la victoire pour la machine qu’il pilote, l’Aprilia RS-GP.

2,242 secondes. Quatrième du Grand Prix du Qatar 2022, Aleix Espargaro a franchi l’arrivée 2,242 secondes après le vainqueur, Enea Bastianini. Sur une épreuve de 22 tours, cela représente seulement 0,101 seconde par tour. Jamais l’Aprilia RS-GP n’était passée aussi proche de la victoire.

Les progrès de la moto italienne s’étaient déjà traduits par le franchissement d’un cap en 2021, et ce dès la course du Qatar. Aleix Espargaro avait terminé à 5,934 secondes du premier, Maverick Viñales, avant de faire encore mieux la semaine suivante à 5,382 secondes de Fabio Quartararo, toujours sur le même circuit de Losail (Grand Prix de Doha).

Au retour du MotoGP en Europe, l’Espagnol avait grapillé un peu plus en coupant la ligne 5,164 secondes après Jack Miller à Jerez, en Espagne. Il était finalement passé sous la barre des 5 secondes en août, à Silverstone, quand il avait décroché le premier podium de l’Aprilia RS-GP en terminant troisième, à 4,105 secondes de Fabio Quartararo. Le record est tombé à Losail, le week-end dernier, avec cette nouvelle référence de 2,242 secondes. De quoi commencer 2022 sur d’excellentes bases.

La quatrième place d’Aleix Espargaro constitue également le troisième top-5 de la moto italienne, entrée en piste en 2015, après ceux de Silverstone (3e) et Aragon (4e) l’an dernier.

Les signes annonciateurs de la victoire de Bastianini

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Qatar : L’Aprilia plus proche que jamais de la victoire […]