Sepang, MotoGP (Q2) : Martin foudroyant, Quartararo se manque



Jorge Martin a écrasé la qualification du Grand Prix de Malaisie, avec une pole position acquise avec plus d’une demi-seconde d’avance sur quasiment tous ses adversaires. Seulement douzième, Fabio Quartararo n’a pas profité des chutes de Francesco Bagnaia (neuvième) et d’Aleix Espargaro (dixième).

Il y avait Jorge Martin et les autres à Sepang ce samedi. Plus que jamais. Après avoir dominé la troisième séance d’essais libres, samedi matin, l’Espagnol a atomisé la concurrence lors de la qualification, remportée en 1’57.790. Il écrase le précédent record du tour de 513 millièmes, et en colle 456 au deuxième du jour, Enea Bastianini. L’Italien fait la deuxième meilleure Q2 de sa carrière, mais son adversaire, seul pilote de l’histoire à avoir roulé en 1’57 ici, était au-dessus du lot.

Impressionnant quatrième, le débutant Marco Bezzecchi n’est pas passé loin d’offrir à Ducati un triplé en première ligne, mais Marc Marquez l’en a finalement empêché dans son dernier run. Passé par le repêchage, le pilote Honda est allé chercher un 1’58.454 dont il ne se sentait pas capable, et qu’il avait du mal à expliquer en descendant de sa moto. L’écart avec le poleman, de 664 millièmes, témoigne à nouveau de la performance exceptionnelle de Jorge Martin.

Six jours après sa victoire en Australie, Alex Rins (5ème) signe sa meilleure qualification depuis Portimao 2021. Il sera entre deux Ducati VR46 : Marco Bezzecchi (4ème) est juste devant lui, et Luca Marini (6ème) est juste derrière, en position comme en termes de chrono puisque les deux hommes ne sont séparés que de 4 millièmes sur la feuille des temps.

Surprenant meilleur pilote Yamaha du jour, Franco Morbidelli (7ème) ouvrira la troisième rangée, alors que son coéquipier Fabio Quartararo (12ème) fermera la quatrième. Le Français s’est manqué dans son dernier tour rapide et n’a pas profité des chutes de ses deux rivaux pour le titre, Francesco Bagnaia (9ème) et Aleix Espargaro (10ème). Une erreur de stratégie a semble-t-il aussi été commise, car les deux pilotes du team Monster Energy Yamaha MotoGP sont ressortis des stands trop tard pour le deuxième run, et n’ont pu disposer que d’un seul tour.

Resté coincé en Q1, Brad Binder fera office de meilleur pilote KTM sur la grille au treizième rang, devant Jack Miller victime d’une lourde chute lors de la séance de repêchage. Johann Zarco n’a pas non plus réussi à tirer son épingle et s’élancera dix-huitième, sa plus mauvaise qualification depuis le Grand Prix d’Espagne 2020, à l’époque où il débutait sur la Ducati.

GP de Malaisie à Sepang – Q2 MotoGP :

Suite de la grille (pilotes restés en Q1) :
13. Brad Binder (KTM)
14. Jack Miller (Ducati)
15. Cal Crutchlow (Yamaha)
16. Fabio di Giannantonio (Ducati)
17. Pol Espargaro (Honda)
18. Johann Zarco (Ducati)
19. Miguel Oliveira (KTM)
20. Remy Gardner (KTM)
21. Alex Marquez (Honda)
22. Raul Fernandez (KTM)
23. Tetsuta Nagashima (Honda)
24. Darryn Binder (Yamaha)

Championnat MotoGP actuel (18/20) : 1. Francesco Bagnaia 233 pts, 2. Fabio Quartararo 219 (-14), 3 Aleix Espargaro 206 (-27), 4. Enea Bastianini 191 (-42), 5. Jack Miller 179 (-54)… Classement complet ici

Fabio Quartararo : « J’en veux à Yamaha mais je n’aime pas me plaindre (…) Ça va changer l’an prochain »

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Guiton
1 mois il y a

Martin incroyable! Déjà son 1er chrono le plaçait en pole. Quartararo qui coupe alors qu’il était à +0.2 dans le T2 j’ai pas compris, Morbidelli dans le même tour était à +0.3 et se classe 7eme… mauvaise stratégie!

[…] Sepang, MotoGP (Q2) : Martin foudroyant, Quartararo se manque […]

[…] Sepang, MotoGP (Q2) : Martin foudroyant, Quartararo se manque […]