Viñales face au GP de la confirmation



Parce qu’il n’est jamais monté sur le podium à Spielberg, Maverick Viñales enverrait un message fort à ses rivaux s’il parvenait à obtenir un bon résultat avec l’Aprilia RS-GP, ce week-end.

Maverick Viñales est en pleine bourre. De plus en plus rapide avec l’Aprilia RS-GP, le Catalan reste sur deux podiums à Assen (3ème) et Silverstone (2ème), qui avaient été précédés d’une bagarre pour la troisième place avant un problème technique au Sachsenring. Il n’avait plus récolté deux trophées de suite depuis juillet 2020, lorsqu’il avait terminé deux fois deuxième lors des deux courses de Jerez.

Peut-on considérer que le Top Gun du peloton est de retour ? Sans doute. Mais le Grand Prix d’Autriche, qui se déroule ce week-end, doit être celui de la confirmation. Non pas parce qu’il faut obligatoirement faire la passe de trois, mais parce que les circuits précédents étaient parmi les préférés de Maverick Viñales, donc il fallait s’attendre à ce qu’il soit compétitif.

Avant 2022, il comptait en effet pas moins de sept podiums à Assen, dont trois victoires. À Silverstone aussi, il s’était déjà distingué dans le passé en gagnant deux fois, pour un total de cinq podiums. À l’inverse, aucun trophée tiré de ses visites au Red Bull Ring de Spielberg n’est sur ses étagères.

L’Espagnol y a terminé sixième lors de sa première venue en ces lieux, avec la Suzuki (2016). Il a obtenu le même résultat avec la Yamaha en 2017, avant de faire moins bien en 2018 (12ème) puis de progresser en terminant cinquième en 2019. Les deux épreuves de 2020 se sont mal passées (10ème, puis abandon sur chute après un problème de freins), et l’édition 2021 s’est terminée aux stands.

S’il compte une pole position – qui constitue aussi sa seule première ligne –, obtenue en 2020, Maverick Viñales n’a jamais fait mieux que cinquième en course en Autriche. Un nouveau top-5 ce week-end serait un excellent résultat, et confirmerait sa position de candidat constant au podium avec l’Aprilia. Les caractéristiques de la RS-GP, plus adaptées que celles de la Yamaha à Spielberg, pourraient l’aider. Et il pourrait pourquoi pas signer trois podiums d’affilée en MotoGP pour la première fois de sa carrière.

Remonté à la neuvième place du championnat, le Catalan a aussi l’occasion de continuer à grimper dans la hiérarchie, car seulement 2 points le séparent du huitième, Alex Rins. Ses performances sont aussi importantes pour le team Aprilia Racing, en tête du classement par équipes avec 2 unités d’avance sur le Ducati Lenovo Team.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires