Iannone s’entraîne en Ducati, et si…



Le pilote italien s’est entraîné avec une Ducati Panigale V4 R, et non pas son Aprilia habituelle. À neuf mois de la fin de sa suspension pour dopage, il espère toujours reprendre la compétition moto.

On avait pris l’habitude de voir Andrea Iannone au guidon de l’Aprilia RSV4, lui qui était pilote Aprilia jusqu’à la suspension pour dopage prononcée par le Tribunal arbitral du sport (TAS), début 2020. L’Italien a troqué sa machine italienne pour une Ducati Panigale V4 R prêtée par son ami Michele Pirro, avec qui il est allé rouler à Misano. Ce n’est pas la première fois que cela arrive, les deux hommes étant déjà allés ensemble du côté de Vallelunga.

Voir l’ancien pilote MotoGP sur une Ducati rappelle forcément des images, lui qui pilota la Desmosedici de 2013 à 2016. Cela soulève aussi des questions, alors que sa suspension prendra fin en décembre 2023. Andrea Iannone n’a jamais caché son désir de reprendre la compétition, citant notamment le championnat du monde Superbike. Aprilia n’y étant pas engagé, ces roulages au guidon d’une Ducati pourraient être des messages envoyés à la firme de Borgo Panigale.

« Je suis prêt, je m’entraîne et je peux être bon à moto, assurait-il à nos confrères transalpins de GPone en mai 2022. Je ne sais pas si je reviendrai en MotoGP ou en Superbike, mais je me vois préparé pour ça. C’est ce que j’ai toujours fait. » La piste MotoGP semble moins probable que celle menant à du Superbike (lire ici). Il aura 34 ans au moment où le feu repassera au vert pour lui. Et compte bien remettre les gants pour retourner en piste.

Quelle suite de carrière attend Iannone ?

Dans cet article