« Il faudra sauver les meubles » : Mir et Honda, ça ne le fait pas encore



Le champion du monde MotoGP 2020 a du mal à s’adapter à la Honda RC213V et doit rester humble dans ses objectifs de début de saison.

La Honda RC213V a rarement fait des hommes heureux ces dernières années, mais l’heure est au changement au HRC. Le contructeur japonais travaille à améliorer son prototype pour permettre à Marc Marquez (Repsol Honda Team) de retrouver la victoire, à Takaaki Nakagami (LCR Honda Idemitsu) de se rapprocher des meilleurs, et aux recrues Alex Rins (LCR Honda Castrol) et Joan Mir (Repsol Honda Team) d’exprimer leur potentiel.

Après quatre ans de Suzuki GSX-RR, Joan Mir disputera sa première course avec sa nouvelle monture le 26 mars prochain. Il abordera le Grand Prix du Portugal avec six journées de pilotage la Honda dans les bras. Pas assez pour faire un avec sa nouvelle moto. « Je ne me sens pas encore prêt pour un Grand Prix, regrettait-il au micro de la télévision espagnole DAZN après le test de Portimao, terminé treizième. Mais c’est ce que nous avons et c’est avec ça que nous devons essayer d’obtenir le meilleur résultat possible. L’objectif sera de descendre les chronos et d’être devant, mais nous sommes loin et ce sera compliqué. »

La place de meilleur pilote Honda du test ne satisfait pas l’homme monté sur le trône du MotoGP en 2020. « La réalité est que nous sommes loin des premiers, même si les chronos sont rapides ici. Mais on ne peut pas considérer que cela a été une journée positive, j’en voulais plus. Je ne sens pas qu’il y ait eu une évolution depuis Sepang. (…) J’ai décidé d’essayer un châssis différent et j’ai réalisé de meilleurs chronos, mais je n’ai toujours pas les sensations que je veux avoir. La moto demande à être pilotée d’une manière différente de celle à laquelle je suis habitué. »

Joan Mir termine ainsi la pré-saison avec la sensation qu’elle « a été courte, et il nous manque encore des choses à faire ». Dans ces conditions, et alors que quelques dixièmes le séparent des Ducati devant lui, les objectifs sont revus à la baisse : « Il va falloir y aller étape par étape afin de pouvoir nous battre et sauver un peu les meubles durant les premières courses. » Son coéquipier Marc Marquez espère lui des nouveautés au test de Jerez, qui suivra le Grand Prix d’Espagne le 1er mai.

Marquez et Honda en retrait : « On ne peut pas être optimistes, mais… »

4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
11 mois il y a

smm panel,smm panel türkiye,takipçi paneli,beğeni paneli,instagram takipçi paneli,instagram beğeni paneli,ucuz smm panel,en ucuz smm panel,smpanel,takipçi satın al,beğeni satın al,uygun fiyat smm panel,sosyal medya bayilik paneli,bayilik paneli,Tiktok takipçi paneli , instagram takipçi , twitter takipçi, tiktok takipçi , r10 smm smmxpanel https://smmxpanel.com

Jerome BRACCINI
11 mois il y a

Heureusement que les propos des pilotes sont écrits en italiques, ça nous permet de sauter le blabla inutile que vous y ajoutez…

[…] « Il faudra sauver les meubles » : Mir et Honda, ça ne le fait pas encore (cliquez ici) […]

[…] « Il faudra sauver les meubles » : Mir et Honda, ça ne le fait pas encore […]