Jerez, MotoGP (FP2) : Quartararo remet les pendules à l’heure



Fabio Quartararo termine la première journée du Grand Prix d’Espagne en patron. Le Français a dominé la deuxième séance d’essais libres avec 2 dixièmes d’avance sur les Ducati d’Enea Bastianini, Francesco Bagnaia et Jorge Martin. Son compatriote Johann Zarco est aux portes du top-10.

Pour Fabio Quartararo, les erreurs et petits soucis de la première séance d’essais libres (FP1) du Grand Prix d’Espagne sont déjà de l’histoire ancienne. Le Français a remis les pendules à l’heure cet après-midi, en FP2, sur un circuit où aucune pole ne lui a échappé depuis son arrivée en MotoGP. Son dernier run s’est terminé en 1’37.071, à une demi-seconde du record absolu de la piste. Et avec 2 dixièmes de marge par rapport à ses premiers poursuivants.

En difficulté vendredi matin, les Ducatistes ont réagi et se posent en principaux adversaires de Fabio Quartararo sur un tour. Enea Bastianini (2e, +0.201) mène la résistance sur sa GP21, devant les modèles 2022 de Francesco Bagnaia (3e, +0.212) et Jorge Martin (4e, +0.297). Avec Jack Miller un peu plus loin(10e, +0.691), la moitié des machines alignées par la firme italienne sont dans le top-10 provisoirement qualificatif pour la Q2. Johann Zarco n’y est pas (11e, +0.759) pour 68 petits millièmes.

Pressé d’obtenir de bons résultats pour se replacer sur le marché des transferts, Takaaki Nakagami (5e, +0.510) est un surprenant meilleur pilote Honda, un rien devant Pol Espargaro (7e, +0.519). Alex Marquez n’a pas su répéter sa bonne position de la FP1 (16e, +0.956), tandis que Marc Marquez est repoussé à plus d’une seconde de Fabio Quartararo (19e, +1.129) après avoir chuté à deux reprises. Rien de grave pour l’octuple champion du monde, ramené aux stands en scooter par son ancien coéquipier Dani Pedrosa, sur place pour KTM.

KTM, qui doit une nouvelle fois compter sur Brad Binder (6e, +0.514) pour être représenté devant, alors que Miguel Oliveira (15e, +0.941) finit à 3 dixièmes du top-10. Dominateur ce matin, le Team Suzuki Ecstar rétrograde – Alex Rins 8e (+0.655), Joan Mir 12e (+0.771). Chez Aprilia, Maverick Viñales (9e, +0.688) devance Aleix Espargaro (13e, +0.777) de moins d’un dixième, mais cela équivaut à quatre positions dans un classement extrêmement serré.

Les dix premiers sont provisoirement directement qualifiés pour la Q2, en attendant les éventuelles améliorations de la troisième séance d’essais libres.

Jerez (GP d’Espagne) – FP2 MotoGP :

Championnat MotoGP actuel (5/21) : 1. Fabio Quartararo 69 pts, 2. Alex Rins 69 (=), 3. Aleix Espargaro 66 (-3), 4. Enea Bastianini 61 (-8), 5. Johann Zarco 51 (-18)… Classement complet ici

Une nouvelle piste Oliveira chez Yamaha

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires