Johann Zarco : L’équipe d’usine ? « Aucun doute sur la possibilité de gagner avec Pramac »



La sixième saison MotoGP de Johann Zarco sera-t-elle la bonne, celle de sa première victoire ? Le Français poursuit cet objectif, et dit avoir le matériel pour avec la Ducati Desmosedici GP22 de l’équipe Pramac. Synthèse de son passage dans l’émission « En conversation avec… », publiée par la Dorna en cette semaine de Grand Prix d’Indonésie.

Une leçon à retenir de 2021 : « C’est difficile de vraiment citer une chose que je pourrais apprendre et qui me rendrait plus fort de 2021 à 2022. L’an dernier je me suis manqué sur quelques courses, et ça fait perdre trop de points au championnat. Une leçon à garder en tête serait que si tu veux être performant à chaque course, tu dois te sentir bien tous les jours, à chaque week-end. Je travaille et m’entraîne pour avoir ce feeling. »

La Ducati Desmosedici GP22 : « La Ducati est compétitive, parce qu’elle a très bien terminé la saison 2021, et celle de cette année n’a pas beaucoup de différences. Donc sur le papier, la moto a gardé un haut potentiel, nous pouvons le ressentir et le voir. »

La lutte interne pour entrer dans l’équipe d’usine : « Aller dans l’équipe d’usine est toujours une bonne chose, cela signifie que tu es bon et que l’usine a encore plus besoin de toi. Je suis content de ce que je peux vivre chez Pramac, et je sais que je peux encore vivre d’autres grands moments avec eux. Je n’ai aucun doute dans la possibilité de gagner des courses avec le team Pramac ou l’équipe d’usine. »

La quête de la première victoire : « Difficile de dire si le principal objectif est de gagner des courses, ou au moins une. J’ai une moto qui gagne, le autres ont gagné et moi pas encore, mais ça peut être un bel objectif car en poussant pour l’atteindre, j’obtiendrai de bons résultats. Je ne sais pas si je dois en faire le plus grand objectif, car le titre reste mon rêve. C’est bon de le dire, au cas où tout se passerait bien pour aller le chercher (sourire). Mais je pense que pour penser au titre il faut faire de bonnes courses, ça fait partie du chemin et j’espère qu’il en sera ainsi. »

Qatar : Les raisons de l’échec de la Ducati GP22

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sanson
2 mois il y a

Zarco
Pense déjà à gagner une course ,ça sera déjà bien pour le mental
Et le titre,c’est une autre histoire…vu la concurrence déjà chez Pramac et Ducati.
Bonne saison Johan