Qatar : Les raisons de l’échec de la Ducati GP22



Ducati a reconnu sa culpabilité dans l’échec de la première course de la Desmosedici GP22, au Qatar. La moto n’était pas prête et cela a causé des problèmes à tout le monde ; seul Johann Zarco (8e) a sauvé le meubles. Que s’est-il passé ? On vous explique en long, en large et en travers le pourquoi de ce bilan catastrophique. ✪ Contenu Premium. GP-Inside survit grâce à ses abonnés. Intégralité des articles, version sans pub, concours à chaque GP […] Soutenez notre travail, abonnez-vous et vivez la saison 2022 au cœur du MotoGP !

Attention si vous voyez ce message c'est que votre application n'est pas à niveau.
Si vous êtes sur Android, la mise à jour est disponible.
Si vous êtes sur Ios/Iphone, la mise aura lieu ce weekend ou en début de semaine prochaine. Merci de votre compréhension !

Ce contenu est réservé aux membres Premium

Cliquez ici pour découvrir les avantages réservés aux membres Premium

 

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour le lire.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

[…] Premier poleman de l’année au Qatar, il n’a pu convertir sa performance en qualification en un bon résultat en course. Mal parti, il s’est retrouvé hors du top-5 et ne l’a plus revu. Jusqu’à ce que Francesco Bagnaia ne le fasse chuter sur une tentative de dépassement. Une image qui a symbolisé l’échec du premier week-end de la Ducati Desmosedici GP22, qui n’était pas suffisamment prête. […]

[…] Qatar : Les raisons de l’échec de la Ducati GP22 […]

[…] Qatar : Les raisons de l’échec de la Ducati GP22 […]

[…] Qatar : Les raisons de l’échec de la Ducati GP22 […]

[…] Qatar: Alasan Kegagalan Ducati GP22 […]

[…] Qatar : Les raisons de l’échec de la Ducati GP22 […]

[…] Premier poleman de l’année au Qatar, il n’a pas su convertir sa performance en qualifications en un bon résultat en course. Mauvais départ, il s’est retrouvé hors du top 5 et ne l’a plus jamais revu. Jusqu’à ce que Francesco Bagnaia le renverse lors d’une tentative de dépassement. Une image qui symbolisait l’échec du premier week-end de la Ducati Desmosedici GP22, qui était pas assez prêt. […]